Vous êtes sur la page :  Accueil > Agir pour la solidarité > Près de chez vous

Futurs médecins : exercer autrement dans l'Ain

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les futurs médecins généralistes peuvent bénéficier d’une bourse du Département pour effectuer leur stage chez un praticien de l’Ain. Objectif : les inciter à venir remplacer les médecins qui passent la main !


 

L’Ain manque de médecins généralistes. Le Département tente de séduire les étudiants en médecine de Lyon. Il leur accorde une aide mensuelle de 400 à 600 € s’ils viennent plusieurs mois en stage chez un médecin de l'Ain.

Jean-Yves Flochon, vice-président du Département, en charge du dossier de la démographie médicale : « Le manque de médecins est une question clef de l’aménagement du territoire. Nous avons une densité de Maisons pluridisciplinaires de santé pour espérer implanter de jeunes médecins et stopper ainsi l’hémorragie. S’ils passent quelques mois dans l’Ain, nous pensons qu’ils apprécieront la qualité de vie et auront envie d’y rester. »

médecins

 

Pas assez de généralistes

180 médecins généralistes actifs pour 100 000 habitants : l’Ain compte trop peu de médecins généralistes

Mr Beley, représentant de la Fédération des maisons de santé Auvergne-Rhône-Alpes: « Le regroupement professionnel est inévitable. Je pense qu’il est possible de transformer cette obligation en vrai plaisir. Les maisons de santé offrent de meilleures conditions d’exercice pour de jeunes médecins, un entourage étayant pour un début de carrière. Dans certains secteurs ruraux, notre département compte moins de structures hospitalières que dans les grandes villes. Le médecin généraliste reste le principal interlocuteur.»

 

Futurs médecins

Florence (en stage à Coligny et Montrevel-en-Bresse)

Je suis originaire de Marseille. Sans la bourse du Département, je n’aurai pas fait de stage dans l’Ain. Mon diplôme en poche, je vais faire des remplacements dans un premier temps, je n’ai pas encore défini vraiment mon projet professionnel.

 

adrienwebAdrien (en stage à Tossiat et Attignat)

La décision d’installer mon cabinet près de Bourg est liée à la reconversion professionnelle de ma compagne. Si elle trouve un poste dans le secteur, j’intégrerai un cabinet existant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

benoîtwebBenoît (en stage à Saint-Trivier-de-Courtes)

Je suis de Lyon. Je vais poursuivre les remplacements dans l’Ain et ailleurs avant de me décider. Je préfère des secteurs périurbains pour avoir tous les services publics et commerces de proximité. Il faut que la situation géographique me plaise !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

axelleweb

 

 

 

Axelle (en stage à Saint-Trivier-de-Courtes et Hauteville)

Avant de toucher cette bourse, je n’aurais jamais imaginé venir dans l’Ain. Complètement citadine, j’ai pourtant beaucoup aimé la Bresse, en effectuant mon stage à Saint-Trivier-de-Courtes. Je n’ai pas encore de projet d’installation mais mon conjoint, également futur médecin, va faire son stage à Pont-de-Vaux. Si le secteur géographique lui plaît, pourquoi ne pas s’y installer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mariewebMarie (en stage à Ferney-Voltaire et Bellegarde-sur-Valserine)

J’ai signé un contrat d’engagement de service public. En échange d’une aide pour financer mes études, je vais m’installer dans un secteur géographique où il y a une pénurie de médecin. J’ai choisi Artemare car j’ai un point d’ancrage familial et c’est une maison médicale qui regroupe plusieurs professionnels. Je préfère un cabinet rural, car les missions sont plus variées !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Augustin (en stage à Marboz et Priay)

J’ai déjà une proposition de poste dans l’un des deux cabinets mais je veux encore faire des remplacements en ville et en secteur plus rural, pour fixer mon choix. Il faudrait plus de maîtres de stage prêts à accueillir des étudiants !

 

Ressources 

Plus d'infos sur la démographie médicale dans l'Ain

Document d'information sur la démographie médicale

Fédération des maisons de santé 

Plateforme d’appui aux professionnels de santé  

Agence régionale de santé AURA 

 

Chiffres clefs

- 373 aides apportées aux internes pour la réalisation des stages en médecine générale  depuis 2008

- 22 Maisons de Santé Pluridiciplinaires

- 80 % des internes qui remplacent ou ont remplacé le font chez leur maître de stage, et parmi les médecins qui se sont installés : 38 % l’ont fait dans l’Ain (Enquête téléphonique réalisée auprès des anciens internes en décembre 2015).

 

Soutien du Département

Face aux problématiques grandissantes d’accès aux soins, le Conseil départemental a missionné, en 2007, la Mutualité Sociale Agricole pour mieux appréhender la situation de la démographie médicale sur le département de l’Ain.

Au regard des résultats de l’étude, l’Assemblée a décidé d’agir à partir de deux axes d’intervention :

  1. l’accompagnement des collectivités dans la réalisation d’une étude de faisabilité concernant l’organisation des soins la plus pertinente sur le bassin de vie concerné,  
  2. l’aide financière aux étudiants en médecine réalisant leur stage dans l’Ain.

 

 

 

 

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer