Vous êtes sur la page :  Accueil > A la une

Espaces Naturels Sensibles (ENS): le Département proactif

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

La politique de gestion des Espaces Naturels Sensibles (ENS) a été revue et clarifiée dans le Plan Nature 2016-2021 adopté par l’Assemblée départementale en septembre 2016. Ce plan dessine les orientations d’une politique plus ambitieuse, plus ouverte aux publics et plus fédératrice. Le Programme d’actions 2017, qui vient d’être adopté en session, poursuit la labellisation des ENS et renforce la démarche partenariale.


 

40 ENS à l’horizon 2021

Début 2017, le Département compte 32 sites ENS labellisés, représentant 6 292 hectares. D’ici 2021, ils seront 40 sites naturels à bénéficier de ce label.

Trois sites majeurs ont été labellisés le 6 février en session départementale :

  • le Grand Colombier : le « Géant du Bugey » est un site naturel majeur dans l’Ain, qui présente de nombreux enjeux : paysagers (point culminant du Bugey), touristiques (randonnée, cyclisme, activités hivernales), économiques (pastoralisme et sylviculture) et environnementaux (importante diversité et espèces remarquables de faune et de flore).
  • la forêt Seillon : ce vaste poumon vert aux portes de l’agglomération burgienne présente de forts enjeux environnementaux (vieille chênaie de 180 ans, hêtraie jouant notamment un rôle important dans la gestion de l’eau du bassin versant de la Reyssouze) et d’accueil du public (réseau de circuits de promenade, nombreux projets pédagogiques).
  • le Marais de Vaux sur le Plateau d’Hauteville : ce site, qui est l’une des plus grande zone humide de l’Ain, a fait l’objet d’un ambitieux travail de restauration et d’accessibilité au public avec l’aménagement d’un sentier d’interprétation touristique (2 M€ financés par l’Agence de l’eau, les fonds du Massif du Jura, l’Europe et le Département).

Retrouvez tous les ENS du département de l’Ain sur patrimoines.ain.fr 

 

Le soutien aux partenaires renforcé

Les partenariats avec les acteurs locaux et les gestionnaires de l’environnement sont indispensables à la bonne conduite et à la réussite du Plan Nature. Toutes les actions sont mises en oeuvre dans le cadre de conventions d’objectifs (programmations annuelles) avec les partenaires, dont l’efficacité est évaluée chaque année. Les élus départementaux viennent d’approuver la poursuite de 15 partenariats techniques et financiers avec des structures variées (collectivités, Etablissements publics, associations) pour un montant de subvention de 627 469,80 € en fonctionnement et de 285 749 € en investissement.

Des conventions de partenariat annuel, ont notamment été conclues avec le Conservatoire d’espaces Naturels Rhône-Alpes (CEN), la Ligue pour la Protection des Oiseaux coordination Auvergne Rhône-Alpes (LPO) et l’Association de Gestion des Espaces Karstiques (AGEK).

 Plus d’informations sur le Plan nature

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer