Vous êtes sur la page :  Accueil > Développer nos territoires > Economie > Les filières > Commerce et industrie

Les filières

Cuivrerie de Cerdon : un nouveau départ grâce au Département

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Sept ans après sa fermeture, la cuivrerie de Cerdon s’apprête à vivre un nouveau tournant de son histoire, grâce au Département qui vient de se prononcer pour l’achat du site, sa rénovation et sa valorisation.


 

Lors de la session du 10 avril 2017, l’Assemblée départementale a décidé de faire l’acquisition de ce site protégé au titre des Monuments historiques. La cuivrerie constitue, en effet, un élément d’attractivité fort du Pays du Cerdon, aux côtés des Soieries Bonnet et de l’activité viticole.

 Cuivrerie ext 400

 

La Cuivrerie de Cerdon, patrimoine industriel du Pays du Cerdon

En 1854, Charles-Eugène Main fonde à Cerdon une cuivrerie, qui s’est illustrée notamment en 1871 en fabriquant 300 machines pour la filature de soie de Tomioka (Japon), inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité. Vers 1900, l'usine de Cerdon compte près de 80 ouvriers, ce qui en fait l’une des plus importantes de France. A partir de la fin des années 1930, l’entreprise amorce une phase de déclin. En 1979, la liquidation des biens est prononcée. Deux habitants de Cerdon, Maurice Goy et André Lathuilière, reprennent la cuivrerie. Ils remettent en activité le site, avec une ouverture au grand public. La crise économique de la fin des années 90 impacte fortement l’activité de la cuivrerie. Faute de solution pour envisager la sauvegarde de ce site, la fermeture de l’atelier avec l’arrêt des visites intervient en octobre 2010.

 

Cuivrerie ext NB 400

 

Un « parcours immersif » au service de la valorisation du site

Le Département a confié à Aintourisme le soin de conduire une étude de faisabilité pour la rénovation et le positionnement touristique et culturel du site. Cette étude a permis de dessiner les contours d’un projet ambitieux, moderne et résolument tourné vers l’avenir, pour permettre la réouverture de ce site au patrimoine remarquable. Le projet valorisera l’histoire de la cuivrerie de Cerdon à travers un parcours-spectacle et des procédés scénographiques innovants. Le concept muséographique prévoit une visite immersive au sein de la cuivrerie de Cerdon en activité, à différentes époques, via des dispositifs de réalité augmentée, la restitution de décors et divers procédés audiovisuels.

cuivrerie Cerdon forge 400

Vers l’émergence d’un véritable pôle touristique au cœur du Pays du Cerdon

En rénovant la cuivrerie et en la positionnant en tant que site touristique et culturel, le Département souhaite renforcer l’attractivité des autres sites présents sur ce territoire, notamment les Soieries Bonnet à Jujurieux.

 

L’impulsion donnée par le Département est essentielle. Elle vise à conserver et à valoriser ce patrimoine industriel d’exception et à l’inscrire au coeur d’une offre de produits touristiques plus large à l’échelle du Pays du Cerdon.

 

Plus d’infos sur l’histoire de la cuivrerie : www.cuivreriedecerdon.com

Photos : cuivrerie de Cerdon

 

 

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer