Vous êtes sur la page :  Accueil > A la une

Idées reçues sur le handicap

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Voici des réponses aux questions les plus courantes sur le handicap : allocation, carte de stationnement, aménagement d'examen, ....


id recues handicap

Quand on bénéficie de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie des personnes âgées), on a automatiquement droit à la carte d’invalidité et à la carte de stationnement. VRAI/FAUX

Uniquement pour les personnes les plus dépendantes (APA en GIR 1 ou 2), la carte est attribuée par la MDPH sur simple demande (coordonnées ci-dessous). Pro­chainement, la carte « mobilité inclusion » mention invalidité et stationnement sera accordée à titre illimité, directement par le Département dans ce cas.

 

Les cartes actuelles seront progressivement remplacées par la carte mobilité inclusion mais ma carte de stationnement est encore valable. VRAI

Si la date de validité de votre carte n’est pas dépassée, elle est bien toujours valable. Les cartes mobilité inclusion mention inva­lidité, priorité ou stationnement, plus sécurisées, remplaceront progressivement les cartes d’in­validité, priorité et stationnement actuelles. Les anciennes cartes restent valables jusqu’à la date mentionnée dessus ou au plus tard le 31/12/2026 et offrent les mêmes droits que la carte mobilité inclusion de même mention.

 

J’ai une pension d’invalidité de l’assurance maladie, donc j’ai droit à la carte d’invalidité. FAUX

Il n’y a aucun lien entre le droit à la pension d’invalidité (accor­dée par l’assurance maladie aux travailleurs dont le handicap ne leur permet plus de travailler) et la carte d’invalidité (délivrée par la MDPH aux personnes en situation de dépendance dans les actes essentiels ou de han­dicap sensoriel grave). Seuls les bénéficiaires de la pension d’invalidité de catégorie 3 (au titre de la majoration tierce personne) ont droit automatiquement à la carte d’invalidité (prochaine­ment carte mobilité inclusion mention invalidité) sur simple demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) .

Toutes les personnes handicapées touchent des allocations. FAUX

Les allocations ne concernent que les personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80% (dépendance sévère dans les actes essentiels ou handicap sensoriel grave) ou au moins 50% dans certains cas (restriction substantielle et durable pour l’accès à tout emploi, même à temps partiel, pour les adultes, besoin de soins ou d’éducation spécialisée pour les enfants).

 

Il faut être en fauteuil roulant pour stationner sur les places réservées. FAUX

L’utilisation d’aides techniques (fauteuil roulant électrique, bé­quilles, jambe artificielle) est l’un des critères de la carte de sta­tionnement (prochainement carte mobilité inclusion mention station­nement), mais d’autres situations (insuffisance cardio-respiratoire sévère, cécité, handicap mental sévère avec troubles associés...) peuvent donner lieu à l’attribution de cette carte.

Mon enfant est dyslexique et il a une rééducation orthophonique, il peut obtenir un aménagement d’examens pour le brevet même s’il n’a pas de dossier à la MDPH. VRAI

Ce n’est pas la MDPH qui attribue les demandes d’aménagements d’examens scolaires mais l’Education Nationale (Rectorat), via un avis du médecin scolaire. La demande doit être faite à l’automne auprès du chef de l’établissement scolaire fréquenté.

 

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

Appel gratuit depuis un poste fixe : 0 800 888 444

mdph@ain.fr

www.mdph.ain.fr

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer