Vous êtes sur la page :  Accueil > Préserver notre qualité de vie > Culture > Les musées départementaux

Nantua : le musée de la Résistance et de la Déportation de l'Ain a rouvert ses portes !

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Après deux ans de fermeture pour travaux, le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain à Nantua accueille désormais le public avec un nouveau parcours permanent.


 

C'est en présence de nombreuses personnalités (Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, Jean DEGUERRY, président du Conseil départemental de l’Ain, Damien ABAD, député, Alexandre NANCHI, conseiller régional, Jean-Pierre CARMINATI, maire de Nantua, Pierre MERCIER, président de l’Association des amis du musée, Robert MOLINATTI, ancien maquisard et fondateur du musée...) et un public nombreux que le nouveau musée a été inauguré, samedi 9 septembre 2017.

 

Inaugu musee Nantua

 

Situé dans l’ancienne prison de Nantua, le musée propose aujourd’hui une (re)lecture des événements de la Seconde Guerre mondiale à travers le vécu des habitants de l’Ain, mettant en valeur les enjeux stratégiques du département de l’Ain dans la Seconde Guerre mondiale, entre Lyon et Genève, et apportant un nouvel éclairage sur les répressions et les persécutions des civils, des résistants et des Juifs dans l’Ain. Imprégné par l’esprit des fondateurs résistants et déportés, le musée questionne également la construction de la mémoire après 1945 et ses usages contemporains.

 parachute

 

Musée de France installé au cœur du Haut-Bugey, haut lieu d’histoire et de mémoire résistante qui vit, le 11 novembre 1943, le célèbre défilé des maquisards à Oyonnax, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain a fait l’objet de travaux de mise en accessibilité et d’un renouvellement global de sa muséographie, dans l’objectif d’être intégralement accessible pour tous les types de handicap. Ce renouvellement a également permis d’actualiser le discours du musée avec les résultats des recherches historiques les plus récentes.

 Maquis

Les travaux ont été menés à bien grâce au soutien du ministère des Armées – Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, du ministère de la Culture, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

 

Cliquez ici pour plus d'informations sur le musée

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer