Vous êtes sur la page :  Accueil > Préserver notre qualité de vie > Développement durable > Les espaces naturels sensibles

Passer le contenu

Les espaces naturels sensibles

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable

La mise en place de la politique départementale des espaces naturels sensibles, grâce aux ressources issues de la taxe départementale des espaces naturels sensibles – TDENS, a permis au Conseil général de l’Ain d’initier une véritable politique de gestion, de protection et de valorisation des milieux naturels et des paysages.


Schéma des espaces naturels sensibles 2012-2017

L’étonnante diversité et la qualité des espaces naturels, de la faune et de la flore sont une richesse de l’Ain. Mais ce patrimoine fragile peut être menacé aussi bien par l’urbanisation que par certaines pratiques agricoles. Le Conseil général encourage une politique de gestion, de protection et de valorisation. A cet effet, il a adopté en juin 2012 un schéma départemental des espaces naturels sensibles pour la période 2012 à 2017. L’objectif est de développer un réseau de sites dédiés à la préservation du patrimoine naturel, construire avec les partenaires une politique de préservation de la biodiversité, valoriser le patrimoine naturel auprès du grand public.

Consultez le schéma des espaces naturels sensibles de l'Ain (version accessible document pdf 4,81 mo)

Guide des aides ENS


le marais lavours

L'étonnante diversité et la qualité des espaces naturels, de la faune et de la flore sont une richesse de l'Ain

Il suffit de regarder ces paysages pour s'en convaincre : l'Ain offre un remarquable échantillon d'espaces naturels existant en France. Forêts, marais, prairies inondables en bordure de rivières, … ne sont pourtant pas que des paysages, aussi beaux soient-ils. Ces milieux si différents sont surtout essentiels à notre équilibre. Ensemble, ils sont utiles pour assurer les ressources en eau, préserver la diversité et l'interdépendance des espèces animales, pour la qualité de l'air ou pour la stabilité des sols.
Se soucier de nos espaces naturels, c'est donc une affaire de cœur et une affaire de raison.


Milieux protégés et programmes

L'Ain possède trois réserves naturelles dont la plus petite de France, la grotte de Hautecourt (fermée aux visiteurs), et l'une des plus vastes, celle de la haute chaîne du Jura, une réserve naturelle volontaire, une trentaine de sites classés, 10 arrêtés de biotope, 261 ZNIEFF, une dizaine de sites gérés par le CREN, une réserve créée par le Département en 1973, jouxtant le Parc des oiseaux de Villars-les-Dombes et un Parc Naturel Régional sur le Haut-Jura.

Quant aux programmes qui mettent en place une gestion particulière des milieux, on peut citer 5 programmes Life (Val-de-Saône, Tourbières, Tétras Haut-Jura, Miribel-Jonage, Dombes), les mesures agro-environnementales (Revermont, Retord-Colombier, Val de Saône, Dombes), les contrats de rivières ... sans oublier le programme européen Natura 2000.

Fin 2003, le Conseil général a décidé de se doter de la politique des espaces naturels sensibles qui permet au Département de prélever la TDENS (Taxe Départementale des Espaces Naturels Sensibles), afin de gérer, protéger et valoriser nos milieux naturels et nos paysages.

De nombreux dossiers ont déjà fait l'objet de financements par le biais des recettes issues de la TDENS. Cela concerne des thèmes aussi variés que la réalisation de l'inventaire flore du département par le Conservatoire botanique national alpin (CBNA), la restauration du marais de Lavours, des Vouards sur Talissieu et Béon, la restauration de la ripisylve sur l'Oignin et le Suran, le soutien à l'association Bugerbivore... et aussi le lancement par le Département de l'inventaire départemental des zones humides.


Hôpitaux pour animaux blessés

Situé à Francheville (Rhône), le Centre de soins des oiseaux sauvages, véritable hôpital et centre de rééducation pour les oiseaux blessés, recueille près de 1 500 oiseaux par an dont près de 20 % venant du département de l'Ain. Donc, si vous trouvez un oiseau blessé voici quelques conseils :

  • Le capturer en l'effrayant le moins possible et le mettre dans un carton au calme et au chaud.
  • Attention aux serres des rapaces et aux becs des hérons et cigognes !
  • Appeler tout de suite le centre de soins.
  • Amener l'oiseau au centre le plus rapidement possible (ou au Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes), en le laissant dans le carton.
  • Ne jamais lui donner à boire ni à manger.


Ensuite, vous pouvez même demander des nouvelles de votre protégé...

Centre de soins pour les oiseaux sauvages du Lyonnais
Grand moulin de l'Izeron - Chemin du Grand Moulin
69340 Francheville
04 78 57 17 44
csosl.free.fr


Le centre Athénas, situé à Lons-le-Saunier (Jura), a pour mission de recueillir les animaux sauvages blessés (oiseaux, petits mammifères et félidés) pour les soigner, les réhabiliter et les relâcher.
Zone d'intervention : le nord du département jusqu'à Bourg-en-Bresse.
C'est le seul centre de France à recueillir des félidés, lynx et chat forestier.

Centre ATHENAS
Sauvegarde de la Faune Sauvage en Franche-Comté
et Bourgogne Est
03 84 24 66 05 ou 06 76 78 05 83
www.athenas.fr


Lexique

Arrêté de biotope : Arrêté pris par la préfecture pour protéger un biotope ou un milieu naturel (sites de petite surface), à l'aide de réglementations ou d'interdictions adaptées.
CREN : Conservatoire Régional des Espaces Naturels.
LIFE : L'Instrument Financier pour l'Environnement est un programme de financement européen en faveur de l'environnement.
Natura 2000 : Le réseau Natura 2000 a pour objectif de contribuer à préserver la diversité biologique sur le territoire de l'Union européenne.
Réserve naturelle : Zone délimitée et protégée juridiquement de protection en vue de préserver un milieu naturel.
Réserve naturelle volontaire : C'est une procédure qui permet de protéger la faune sauvage, la flore d'une propriété privée.
TDENS : Taxe départementale des espaces naturels sensibles.

Liens et téléchargements

Eaux et rivières du marais
Restauration des Petit et Grand Vouards, têtes de bassins versants du Seran.


Inventaire des zones humides dans l'Ain (rapport 2007)
Le présent rapport présente les zones humides du département de l'Ain après une étude ménée sur les territoire en 2007.

Contacts

Conseil général de l'Ain
Direction de l'environnement
45, avenue Alsace Lorraine
BP 114
01003 Bourg-en-Bresse Cedex
Tél. 04 37 62 18 02

Nous suivre

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer