Vous êtes sur la page :  Accueil > Préserver notre qualité de vie > Développement durable > Les espaces naturels sensibles

Passer le contenu

Les Espaces Naturels Sensibles (ENS)

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Département est compétent pour élaborer et mettre en œuvre une politique des espaces naturels sensibles, conformément au Code de l’urbanisme. Le Département peut financer des actions grâce à la part départementale de la taxe d’aménagement qu’il perçoit.


Un plan Nature pour la période 2016 – 2021

Le Département a décidé de rénover sa politique des espaces naturels pour se lancer dans un « Plan Nature » pour la période 2016-2021. Ce nouveau projet compte 4 axes, répondant à 4 objectifs : « un patrimoine naturel d’exception », « une nature à vivre et à découvrir », « une ressource économique d’avenir », « l’innovation et le soutien aux acteurs ruraux ». Ces 4 axes se déclinent en 9 actions stratégiques, qui reprennent les initiatives réussies et dessinent les orientations d’une politique plus ambitieuse, plus ouverte aux publics et plus fédératrice. La politique de gestion, de préservation et de valorisation des milieux naturels ne doit pas être qu’une affaire de spécialistes ou de connaisseurs mais doit s’ouvrir à tous.

Le département est reconnu pour la richesse de son patrimoine naturel et paysager, et pour sa diversité. La démarche d’élaboration de ce Plan Nature, concomitante au Livre Blanc du tourisme dont les grandes orientations ont été validées en session de juin dernier, constitue une opportunité pour mieux faire connaître le département aux habitants, aux touristes et aux visiteurs.

31 sites ont été labellisés espaces naturels sensibles (ENS) dans l'Ain, représentant une surface totale de 4807 ha. Parmi ceux-ci :

  • La Valserine, 1re rivière sauvage de France
  • Le Lac de Sylans
  • Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord
  • Le Grand Birieux
  • La Cascade de Cerveyrieu
  • La Dune des Charmes
  • La Basse-Veyle

23 ENS sont accessibles au public, visitez-les !

Retrouvez tous les ENS sur le Portail Patrimoines du Département de l'Ain


le marais lavours

L'étonnante diversité et la qualité des espaces naturels, de la faune et de la flore sont une richesse de l'Ain

Il suffit de regarder ces paysages pour s'en convaincre : l'Ain offre un remarquable échantillon d'espaces naturels existant en France. Forêts, marais, prairies inondables en bordure de rivières, … ne sont pourtant pas que des paysages, aussi beaux soient-ils. Ces milieux si différents sont surtout essentiels à notre équilibre. Ensemble, ils sont utiles pour assurer les ressources en eau, préserver la diversité et l'interdépendance des espèces animales, pour la qualité de l'air ou pour la stabilité des sols.
Se soucier de nos espaces naturels, c'est donc une affaire de cœur et une affaire de raison.


Les sports de nature

Afin de valoriser le patrimoine naturel de l'Ain auprès du public, le Département a choisit de renforcer la politique départementale des sports de nature. Il s'agit de faire cohabiter les activités de pleine nature et la préservation du patrimoine naturel par la mise en place d'une instance de réflexion et de concertation qui réunit l'ensemble des acteurs et usagers de la nature.

La Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires de pleine nature (CDESI) a ainsi pour rôle de garantir l'accès à la nature à tous les usagers (y compris sports motorisés) en tenant compte des incidences environnementales et dans le respect de la propriété privée.


La lutte contre les espèces invasives

Le développement des espèces invasives de la faune et de la flore a été identifié comme un problème majeur pour la préservation de la biodiversité. Le Département de l'Ain soutient donc ses partenaires dans leurs opérations d'arrachage, de contrôle ou de restauration de milieux naturels.

Les principales espèces concernées sont :

  • La jussie : plante exotique envahissante présentant un risque élevé pour les milieux naturels aquatiques ou humides de l’Ain et par conséquence pour certaines activités économiques, notamment la pisciculture.
  • L'ambroisie : présente dans une grande partie de la région Rhône-Alpes, et notamment dans l'Ain, elle tend à se développer sur les terrains vagues, les bords d'autoroutes, les remblais, les chantiers de travaux publics... Elle est aussi une véritable espèce invasive dans les productions agricoles. Le pollen de l'ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques.
  • Les écrevisses américaines
  • Le ragondin

Retrouvez le Guide des plantes invasives de l’Ain


Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer