Le Budget Primitif 2019 adopté

Publié le 4 février 2019 dans Professionnels Collectivités Institution
Les élus du Conseil départemental de l'Ain devant l'Hôtel du Département, juillet 2017

Le Budget Primitif 2019 du Département de l'Ain a été voté en session le 4 février 2019. En voici les 10 chiffres-clés. La présentation par le Vice-président en charge des finances, M. Pierre Lurin, ainsi que les interventions des élus lors de la session peuvent être visionnées sur notre chaîne YouTube.

959,68 € par habitant

Le Département prévoit un budget de 622,266 millions d'euros, soit +1,16% par rapport au budget 2018. Cela correspond à une enveloppe d'un peu moins de 1000 € par Aindinois.

Au sein de ce budget, 499,072 M€ sont réservés au fonctionnement et 123,194 M€ à l'investissement.

 0 € de hausse d'impôt

Les impôts locaux n'ont pas augmenté depuis l'arrivée de l'actuelle majorité en 2015, et n'augmenteront pas jusqu'à la fin du mandat en 2020.

La majorité départementale a décidé de laisser inchangé le taux de la Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), à 13,97 %, et ceci pour la 4è année consécutive.

Emprunt en baisse de 7 M€

L’inscription d’emprunt s’établit à 47,45 M€, soit en baisse de 7 M€.

Les ratios financiers du Département s’améliorent grâce à la maîtrise des dépenses de fonctionnement qui se poursuit (la hausse de la masse salariale est maîtrisée à 1 %) et au fort dynamisme des Droits de mutation - DMTO (100 M€) qui permettent d'augmenter les recettes réelles de fonctionnement.

La capacité d'autofinancement est en augmentation de 10 M€.

240,937 M€ pour les dépenses de solidarité

Cela représente 48% des dépenses réelles de fonctionnement.

Parmi ces dépenses, 108,805 M€ sont réservés pour les allocations individuelles de solidarité (AIS) : Allocation personnalisée d'autonomie - APA, Prestation compensation au handicap - PCH, Revenu de solidarité active - RSA.

"Collectivité des solidarités humaines et territoriales, le Département de l’Ain confirme en 2019 pleinement ce rôle de proximité, si primordial et nécessaire".

Jean Deguerry, Président du Département

 

39 M€ en investissement pour les infrastructures routières

C'est à nouveau le 1er budget d’investissement.

2019 verra l’achèvement de la Rocade Sud-Est à Bourg-en-Bresse, le démarrage des travaux pour le nouveau Pont de Fleurville ou encore la réalisation des études pour le carrefour Porte-de-France, dans le Pays de Gex.

19 M€ pour les collèges

Le Plan collèges continue son déploiement avec le chantier du collège Louis Dumont de Bellegarde, les travaux d'extension et de réhabilitation des demi-pensions des collèges de Bagé-la-Ville, Jassans-Riottier, Poncin, Oyonnax, etc.

Le dispositif « chéquier jeunes » est reconduit pour 280 000 €.

33,14 M€ pour le SDIS

La contribution départementale est maintenue avec une enveloppe complémentaire de 6,1 M€ d’investissements pour le casernement et l’aide à l’acquisition de véhicules/matériel.

16,6 M€ consacrés à l’aide aux communes

Le Département renouvelle ses engagements financiers en matière de politique de l’eau, d’agriculture, de tourisme, d’aménagement et de développement du territoire.

3 M€ chaque année pendant 10 ans au SIEA

Le Département continue de soutenir le déploiement de la fibre optique sur tout le territoire.

Plus de 60 Millions d’€ de Compensation financière genevoise (CFG)

Répartie sur les deux enveloppes, l’une communale, l’autre départementale, la CFG viendra en 2019 accompagner des projets toujours plus structurants et en direction des territoires véritablement concernés par le fait frontalier.

"Ce budget 2019 vient confirmer et marquer des choix clairs de notre majorité."

Jean Deguerry, Président du Département lors du discours d'ouverture de la session du 4 février.

Nous contacter

Direction de la Communication 
4 avenue du Champ de foire
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 32 32 16
communication@ain.fr

 

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Autres actualités dans le même domaine