Que fait le Département en matière d’enseignement supérieur ?

Publié le 28 août 2017

Le Département soutient le développement des formations supérieures dans l’Ain. Le développement de l’enseignement supérieur constitue un enjeu important pour le développement du territoire. La présence des formations supérieures de proximité, en lien avec le tissu social et économique, constitue un facteur d’attractivité et de dynamique économique. L’histoire entrepreneuriale de l’Ain s’est forgée sur une forte capacité d’innovation et d’adaptation.

  • 95 formations initiales ou continues sont enseignées dans l’Ain depuis le BTS jusqu’au Master (dont 62 % sur l’Agglomération de Bourg-en-Bresse).
  • Près de 5 000 étudiants en formation initiale ou continue font leurs études dans l’Ain. Les effectifs étudiants sont en augmentation continue, reflet de la croissance démographique du Département.
  • 75 % des effectifs de situent dans l’Agglomération de Bourg-en-Bresse.
  • Plus de 30 % sont des élèves boursiers.
  • 90 % de réussite aux examens.

Politique enseignement supérieur : contexte et moyens

 

Compétence facultative.

La compétence de l’enseignement supérieur relève de l’État et de la Région qui est chargée  d’élaborer un Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI).

Budget annuel alloué par le Département de l'Ain : 1,3 M€

Politique enseignement supérieur : principaux objectifs

Le soutien départemental à la présence et au développement de formations supérieures dans l’Ain visent plusieurs objectifs :

  • répondre aux besoins des entreprises par des formations adaptées et qualifiantes, ouvertes sur les avancées technologiques pour faire face aux défis du 21ème siècle,
  • offrir aux jeunes des formations de qualité, valorisantes pour leur permettre d’acquérir des compétences professionnelles et des savoir-faire,
  • offrir également aux jeunes des formations de proximité permettant à des bacheliers boursiers de suivre des enseignements dans des villes moyennes où les frais d’études et de services (logement, transports, restauration), sont relativement moins élevés,
  • renforcer l’attractivité des métiers et des formations professionnelles par des cursus de formation en lien avec les PME - PMI, mais également pour répondre à l’essor des activités commerciales et tertiaires, favorisé par le réseau de communication entre les métropoles de Lyon et de Genève.

Politique enseignement supérieur : principales actions

Le Département soutient fortement l’implantation de formations supérieures, en lien avec les filières d’excellence, et notamment dans le cadre d’une coopération étroite avec les universités lyonnaises, - Claude Bernard Lyon 1 et Jean Moulin Lyon 3, l’ECAM de Lyon, l’INSA.

  • subvention à l’Université Claude Bernard Lyon 1 l’IUT sur le site Alimentec,
  • subvention à l’Université Claude Bernard Lyon 1 pour l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education,
  • subvention à l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon, pour une formation de dernière année de Master,
  • subvention au Campus Jean Moulin Lyon 3 à Bourg-en-Bresse,
  • subvention à la commune de Bourg-en-Bresse pour le fonctionnement du restaurant universitaire,
  • subvention à l’Association Pôle Sup’01 Maison de l’Etudiant,
  • fonds d’intervention pour l’enseignement supérieur et la formation professionnelle en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ain : 70 000 €. Ce fonds permet de subventionner les investissements nécessaires au démarrage de nouvelles formations de l’apprentissage, de l’enseignement professionnel, technique et des formations supérieures dans les filières porteuses d’emploi.
  • prêt d’honneur aux étudiants.

Politique enseignement supérieur : responsables et contacts

Nous contacter

Direction Générale Éducation, Jeunesse, Sports et Culture
13, avenue de la Victoire
CS 50415
01012 Bourg-en-Bresse Cedex
Tél. 04 37 62 17 14

 

Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin