Masques : l’Ain se mobilise !

Publié le 18 mai 2020 dans Coronavirus Professionnels Santé
Des agents du Département conditionnent des masques

Pour faire face à l'épidémie de Coronavirus, le Département de l'Ain se mobilise. Pendant la crise sanitaire et à l'heure de la reprise des activités dans l'Ain, la collectivité départementale distribue des masques et solutions hydro-alcooliques pour garantir la sécurité des professionnels les plus exposés. Il a aussi lancé un appel aux dons auprès des entreprises aindinoises.

570 000 masques pour les populations exposées

Le 13 avril 2020, le Président de la République a annoncé un déconfinement de la population à partir du 11 mai.

Sans attendre les annonces du Premier Ministre, le Département de l’Ain a passé commande de 320 000 masques pour garantir la sécurité de toutes les personnes ayant un emploi dans l’Ain, alors que les activités économiques reprennent.

Ces nouvelles commandes viennent en complément des 250 000 masques déjà diffusés auprès des Ehpad, Marpa, résidences autonomie, services d’aide à domicile, associations.

174 000 masques pour les personnes ayant une activité professionnelle dans l’Ain

Parce qu’il est urgent que l’activité économique puisse reprendre, tout en garantissant la sécurité des personnes ayant une activité professionnelle, le Département a passé commande de 174 000 masques en tissu réutilisable et cofinancés avec les intercommunalités. Chacune recevra un masque lavable.

" Parce que le Département est une collectivité de proximité qui a à cœur de faciliter la reprise de la vie économique, il m’a semblé indispensable d’équiper les Aindinois en activité ".

Jean Deguerry, Président du Département

Des agents du Département conditionnent des masques

Co-financés par les EPCI, ces 174 000 masques viennent d'être conditionnés par les équipes de la Direction des ressources techniques techniques, des bâtiments et des vacataires. Ils sont dispatchés ce mardi 19 mai et mercredi 20 mai dans les différentes intercommunalités du territoire qui se chargeront de les diffuser aux entreprises.

Pour connaître les modalités précises pour recevoir des masques, il suffit de se rapprocher de l'EPCI dont dépend votre entreprise.

120 000 masques pour les assistants maternels et les personnels de la petite enfance

Depuis le début de l’épidémie, le Gouvernement a souhaité maintenir l’accueil des enfants par les assistants maternels agréés, pour permettre la mobilisation des professions prioritaires, ainsi que la poursuite des activités indispensables.

À partir du 11 mai, date du déconfinement, ce seront désormais beaucoup plus d’enfants qui devront être accueillis. Afin d’assurer la sécurité des assistants maternels, de leur entourage et des enfants dont ils ont la garde quotidienne, le Département a souhaité garantir, à tous les assistants maternels aindinois l’accès à des masques. Ce sont 120 000 masques chirurgicaux qui seront diffusés, dès réception, par les Centres départementaux de la solidarité (CDS). Tous les assistants maternels agréés recevront un courrier précisant les modalités de retrait. Inutile d'appeler. Un rendez-vous leur sera donné pour qu’ils puissent retirer 20 masques. Cette dotation couvrira les besoins de ces professionnels pour 15 jours.

Des masques pour les personnels des collèges

A l'heure de la reprise partielle des cours dans les collèges du département, lundi 18 mai, 30 000 masques ont été diffusés auprès des personnels de la restauration et de l'entretien des établissements.

Appel à la générosité et à la solidarité de tous

Au début du confinement, le Département a lancé un appel aux dons de masques et de gels hydroalcooliques auprès des entreprises de l’Ain. Déjà une vingtaine de donateurs se sont manifestés. Plus de 5 000 masques ont ainsi été récoltés et redistribués mais également de nombreuses lunettes de protections, des gants, combinaisons, surchaussures...

Dès lors que l’État et l’ARS gèrent la fourniture de ces produits aux professionnels de santé, le Département distribue le matériel récolté aux personnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile, des établissements de prise en charge des adultes handicapés et de l’enfance. L’objectif est de maintenir et de sécuriser le lien avec ces populations parmi les plus fragiles en protégeant autant que possible celles et ceux qui vont à leur contact.

"Nous tenons à remercier toutes les entreprises qui ont déjà fait ce geste et nous appelons à sa généralisation pour endiguer l'évolution de l'épidémie".

Jean Deguerry, Président du Département de l'Ain, et Damien Abad, Président du groupe « L’Ain de toutes nos forces »

Comment participer à cette démarche solidaire ?

Pour permettre de lister, au plus vite, ces stocks, les entreprises sont invitées à remplir un formulaire (ci-dessous) :

Lieu du prélèvement ex. immeuble Le Giguier 278 rue de la Paix 01340 Montrevel-en-Bresse
La personne qui fera le lien entre l'entreprise et l'agent du Département pour le prélèvement
Ce numéro de téléphone sera utilisé pour le 1er contact avec l'agent du Département chargé du prélèvement.
La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Saisir une quantité ex. 50
Ex. 20 flacons de 150 Ml
Ex. Lunettes, gants, blouses, combinaisons, etc.

Pour faciliter ce don, ce sont les agents d’astreinte de la direction des routes du Département qui vont chercher ces stocks.
Ils sont ensuite acheminés vers les établissements concernés en fonction des besoins les plus urgents.

Pour compléter ce dispositif, le Département a procédé également au recensement des stocks dans les collèges afin, là encore, d’augmenter les dotations mises à disposition.

Jean Deguerry, Président du Département de l'Ain, et Damien Abad, Président du groupe « L’Ain de toutes nos forces » :

« Face à cette pandémie, il y a urgence à se mobiliser et à recenser l'ensemble du matériel disponible (masques et gels) qui permettra de protéger autant que possible les Aindinois les plus fragiles et les personnels qui vont à leur contact. Nous tenons à remercier par avance toutes les entreprises qui ont déjà fait ce geste et nous appelons à sa généralisation pour endiguer l'évolution de l'épidémie. La solidarité doit jouer à plein ! »

Autres actualités dans le même domaine