Rentrée 2020 : retour au collège dans les meilleures conditions

Rentrée 2020 au collège Bichat de Nantua

Malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19, le Département a répondu présent dès les premiers jours pour accompagner l’ensemble des collèges et mettre en sécurité personnels et élèves. A l’heure de la rentrée, tour d’horizon des dispositifs mis en place pour assurer les meilleures conditions de réussite aux jeunes aindinois.

  • Le Département face à la crise sanitaire
  • Favoriser l'épanouissement et la réussite des jeunes
  • Le chéquier jeunes 01
  • Ain'formations Orientation
  • Accompagner les pratiques pédagogiques numériques
  • Manger local à la cantine

Collèges : le Département face à la crise sanitaire

Jean Deguerry, Président du Département, et Martine Tabouret, vice-présidente en charge des collèges, ont visité le collège Bichat de Nantua à l'occasion de la rentrée 2020.
Jean Deguerry, Président du Département, et Martine Tabouret, vice-présidente en charge des collèges, ont visité le collège Bichat de Nantua à l'occasion de la rentrée 2020.

Une rentrée en toute sécurité

Avant leur réouverture le 11 mai, l’ensemble des collèges publics du département ont été dotés par le Département en équipements de protection individuel (EPI) et en produits désinfectants en quantité suffisante jusqu’aux vacances d’été. Cela a représenté un budget total de 60 000 €.

A l’heure de la reprise des classes en cette rentrée de septembre, les collèges disposent de dotation de leur ministère pour l’approvisionnement en produits désinfectants et en EPI. Toutefois, si des collèges rencontraient des difficultés, le Département a largement anticipé et est en capacité de fournir le matériel et les équipements nécessaires pour ses agents et même au-delà jusqu’à la fin de l’année.

Le Département a par ailleurs fourni deux masques réutilisables à l’ensemble des 36 000 collégiens pour garantir la sécurité des élèves et venir en soutien aux familles en difficulté.

Plan collèges : des chantiers en action malgré la crise sanitaire

L’ensemble des programmes d’investissements ont été impactés par la crise sanitaire liée au Covid-19 : retard dans les travaux, les consultations, les études ou les concours de maîtrise d’œuvre. Néanmoins, les efforts du Conseil départemental, des bureaux d’études et des entreprises ont été soutenus pour assurer une reprise rapide des chantiers.

Collèges neufs - extensions

  • Collège de Valserhône : poursuite des travaux de construction // Ouverture prévue en septembre 2021.
  • Collège de Saint-Didier-de-Formans : finalisation des procédures réglementaires environnementales // Ouverture prévue à la rentrée 2023.
  • Collège de Péron : concours d’architectes « phase projets » en cours // Ouverture prévue à la rentrée 2023.
  • Collège d’Ornex : études de programmation en cours // Ouverture prévue à la rentrée 2024.

Réhabilitations - restructurations

  • Collège de Villars-les-Dombes : études d’avant-projet en cours avec l’équipe de maîtrise d’oeuvre pilotée par les architectes Delers, Dosse et Bel Air architecture.
  • Collège de Péronnas : concours d’architectes « phase projets » en cours, choix du lauréat à l’automne 2020, puis démarrage des études.
  • Collège d’Ambérieu-en-Bugey : lancement des études de programmation fin 2020.
  • Collège de Miribel : lancement des études de programmation en 2022.

" Après la période de confinement, j’ai souhaité faciliter la reprise rapide de l’activité des entreprises prestataires du Département. Le collège de Valserhône fait partie des 150 chantiers relancés par le Département le 24 avril dernier. Je considère que le Département est pleinement dans son rôle quand il s’agit de participer au soutien des acteurs économiques ".

Jean Deguerry, Président du Département

Importantes opérations de maintenance

Outre la construction des collèges, le Département a en charge l’équipement des salles de classes (mobilier, matériel informatique…), mais aussi l’entretien des établissements : réfection de l’étanchéité des toitures, remplacement des systèmes de sécurité incendie, réaménagement des cuisines (plonge, ligne de self, remplacement des fours ou des réfrigérateurs…), travaux de peinture, pose de carrelage, achat de mobilier, rénovations des salles de sciences… Un budget annuel d’environ 4 M€ est consacré à ces travaux d’entretien et de maintenance.

250 000 € C'est le montant du programme de mise aux normes d’accessibilité des collèges consacré en 2020 par le Département. Il permet notamment la mise en place de signalétique spécifique, d'équipements dans des salles et des escaliers, l'adaptation des sanitaires...

Favoriser l’épanouissement et la réussite des jeunes

Le Département assure la définition de la carte scolaire (secteurs de recrutement des collèges publics), la construction, la rénovation et l’entretien de l’ensemble des collèges publics dont il est le propriétaire. Il lui incombe également le versement des budgets de fonctionnement aux collèges, la prise en charge des infrastructures numériques et des équipements informatiques des collèges publics, la gestion de 450 agents dans les collèges (cuisine, entretien, maintenance, accueil). Il consacre par an 19 M€ pour le fonctionnement des collèges, hors investissements en bâtiments et matériels informatiques.

Le Département mène une politique ambitieuse d’accompagnement éducatif afin que chaque collégien puisse devenir un citoyen responsable, autonome, engagé, actif et ouvert sur le monde. Quelques exemples :

  • Collégiens, acteurs du développement durable : 92 700 € versés pour soutenir les projets d’éducation au Développement Durable. ; 144 projets ont été subventionnés par le Département et organisés par
    33 collèges en 2019-2020.
  • Porter et faire vivre les valeurs de la République : 49 collèges ont été soutenus pour la réalisation
    de 160 projets citoyens en 2019-2020.
  • Savoir Secourir : En 2019-2020, 8 150 jeunes de 3e formés aux gestes qui sauvent (PSC1) par les pompiers du SDIS, l’Education Nationale et l’association UGSEL, en convention avec le Département. 350 000 € sont consacrés à cette action de prévention et d’éducation citoyenne.
  • Découverte des lieux culturels et patrimoniaux : 58 000 € consacrés aux sorties de découverte du patrimoine culturel de l’Ain et de sa région, en 2019-2020. 50 collèges ont organisé plus de 160 sorties subventionnées par le Département.
  • Parcours méritants : 116 963 € pour la valorisation des parcours méritants des jeunes. 2 280 parcours ont été récompensés pour 2018-2019.

NOUVEAU : Cette année, la politique d’accompagnement éducatif est complétée par un nouveau dispositif : « Lien collèges-entreprises ». L'objectif de cette aide départementale est de financer les sorties d’élèves pour, par exemple, visiter des entreprises de l’Ain ou des territoires limitrophes. Elle cible en priorité les élèves de 4e des collèges publics et privés sous contrat d’association de l’Ain. Un appel à projets permet également d'encourager les actions innovantes en matière d’orientation et favoriser l’esprit d’entreprendre des élèves.

" Permettre la continuité pédagogique "

" La crise sanitaire a bouleversé l’organisation des collèges en fin d’année scolaire dernière. Pour permettre la continuité pédagogique, le Département a prêté des ordinateurs aux familles qui en avaient besoin. Par ailleurs, pour permettre une réouverture des collèges et la reprise des services de restauration à la mi-mai, nous avons également fourni aux établissements des solutions hydro-alcooliques, des produits désinfectants, des équipements individuels (visières de protection, masques, charlottes, gants ) pour les 450 agents départementaux travaillant dans les collèges (agents d’accueil, de cuisine, de maintenance, d’entretien). En cette rentrée 2021, nous veillerons à assurer la sécurité sanitaire des élèves et des personnes pédagogiques, administratifs et techniques ".

Martine Tabouret, Vice-présidente du Département de l’Ain chargée des affaires scolaires, des collèges,
de la jeunesse et de l’enseignement supérieur

Avec Ain’formations Orientation : des clefs pour réussir du CAP à BAC+5

Pour aider les jeunes dans leur choix d'orientation et mieux les guider vers la vie active, le Département et ses partenaires (Chambre de commerce et d’industrie, Chambre d’agriculture, Chambre de métiers et de l’artisanat, Inspection académique, Centre d’information et d’Orientation et les fédérations de parents d’élèves) organisent, du 13 octobre 2020 au 12 janvier 2021, six rencontres dans les collèges et un salon, du 21 au 23 janvier 2021 : « Ain’Formations Orientation - Des clés pour réussir du CAP à Bac +5 ».

D'octobre à janvier : six rencontres de l'orientation dans les collèges

Ouvertes aux collégiens et à leurs parents, ces rencontres sont de véritables temps d'échanges. Elles permettent aux élèves de rencontrer des jeunes en formation qui témoigneront de leurs parcours et de leurs choix d'orientation. Des experts, représentant les différentes filières, sont également présents pour répondre aux questions du public.

  • 13 octobre - Collège Ampère - Oyonnax - 18 h 30
  • 10 novembre - Collège Paul Claudel - Lagnieu - 15 h 00
  • 24 novembre - Collège Georges Sand - Pont de Veyle - 15 h00
  • 8 décembre - Collège Louise de Savoie - Pont d'Ain - 18 h 30
  • 15 décembre - Collège Jeanne d'Arc - Gex - 15 h 00
  • 12 janvier - Collège Lucie Aubrac - Ceyzériat - 18 h 30

Du 21 au 23 janvier 2021 : un salon de l'orientation

Le salon Ain'Formations Orientation se tiendra à Ainterexpo à Bourg-en-Bresse, du 21 au 23 janvier 2021. Près de 450 professionnels et jeunes en formation sont présents sur le salon pour renseigner les visiteurs attendus. Durant trois jours, démonstrations et échanges avec des professionnels, des jeunes en formation, des enseignants de centres de formations, d’écoles, de lycées, d’universités, d’IUT permettront aux jeunes (collégiens, lycéens...) d’affiner leurs choix et de repartir avec des idées d’orientation, du CAP au BAC+5.

Tous ces événements seront organisés en tenant compte des dernières mesures de protection sanitaire recommandées par les autorités.

Accompagner les pratiques pédagogiques numériques

Dans le cadre d’un dialogue avec les établissements scolaires et les autorités académiques, le Département adapte sa politique du numérique éducatif.

Un Espace Numérique de Travail

Pour soutenir la pédagogie dans les collèges, le Département met à disposition de chaque collège un accès internet, une offre de services numériques sous forme d’ENT (Espace Numérique de Travail), des ordinateurs et une infrastructure informatique sécurisée.

De nouveaux équipements

L’impact de la technologie sur la pédagogie est particulièrement marqué lorsque chaque élève se trouve en position de produire des contenus numériques. C’est pourquoi, le Département de l’Ain a investi en 2018, dans l’achat de plus de 600 équipements mobiles sous forme de valises contenant 16 tablettes.

En 2019, le Département a acté la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel d’investissement numérique dans les collèges, représentant 7 M € sur la période 2019 – 2022, afin de renouveler le parc informatique des collèges et prendre en compte les nouvelles réalités des usages numériques dans les collèges. Une dotation type par collège a été définie. Elle est composée d’équipements en vidéoprojecteurs dont la moitié sont interactifs, de tablettes (classes mobiles) auxquelles les collèges peuvent avoir accès via un appel à projet, d’une extension du parc d’ordinateurs dans les salles spécialisées, dans les salles d’études, dans les salles multimédias, d’une imprimante 3D par collège.

Manger local à la cantine

Offrir une restauration de qualité, avec des produits frais et locaux, en proposant des tarifs maitrisés aux familles : telles sont les priorités du Département qui s’investit fortement dans la plateforme Agrilocal.

Sur l’année scolaire 2019-2020, le montant des achats des collèges sur la plateforme a été supérieur à 600 000 € et s’inscrit en constante progression depuis la mise en service de la plateforme.

En deux années, le Département de l’Ain est devenu le 2e contributeur de France et a pour objectif d’augmenter le volume de marchandises issues des circuits courts dans les services de restauration des collèges. Cet objectif s’inscrit dans le cadre du soutien à l’économie locale et d’une démarche de valorisation de patrimoines culinaires, de la découverte de goûts ainsi que du travail des équipes de restauration.

Le Département s’engage à maintenir des tarifs maîtrisés pour les familles. Grâce à la participation financière du Département, les tarifs de la restauration scolaire sont maîtrisés et ne peuvent pas excéder 3,50 € par repas.

Nous contacter

Direction de la Communication 
4 avenue du Champ de foire
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 32 32 16
communication@ain.fr

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs
Consultez les mentions légales

Autres actualités dans le même domaine