Les différents types d’établissements d’hébergement pour personnes âgées Exemplaire

Mis à jour le 31 juillet 2020

Vous-même ou un proche souhaitez habiter dans un établissement médico-social pour personnes âgées ?

Vous hésitez entre un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), une USLD (unité de soins de longue durée), une résidence autonomie, une MARPA (maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie) ?

Voici quelques explications pour vous guider dans votre choix.

Les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes : EHPAD.

Pour ceux qui ne veulent plus ou ne peuvent plus rester chez eux, les EHPAD proposent un accueil adapté aux besoins de chacun. À côté de l’accueil permanent, un hébergement temporaire ou un accueil de jour est parfois possible.

L’EHPAD est un établissement médicalisé qui accueille à partir de 60 ans des personnes présentant une perte d’autonomie qui rend la réalisation des actes du quotidien et le maintien à domicile difficile, voire impossible. S’appuyant sur un projet de vie et de soins, l’EHPAD offre un accompagnement adapté et individualisé, assurant l’hébergement et les soins nécessaires au bien-être des personnes accueillies.

Dans l’Ain, il existe 63 établissements autorisés, ce qui représente près de 6100 places.

EHPAD habilités et non habilités, quelle différence ?

  • Les EHPAD habilités : les résidents peuvent bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement versée par le Département (sous réserve de conditions de ressources).
  • Les EHPAD non habilités : les résidents ne peuvent pas bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement.

 

Les différents types d’accueil

  • L'hébergement permanent : tous les EHPAD offrent un accueil permanent.
  • L'hébergement temporaire : l’accueil temporaire est un mode d’hébergement qui favorise le « soutien à domicile » des personnes âgées dépendantes, dont l’environnement familial et social a momentanément besoin d’être soutenu. L’hébergement temporaire peut être inclus ponctuellement dans le plan d’aide de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile. 60 jours maximum peuvent être pris en charge.
  • L’accueil de jour : cette formule permet d’accueillir toute l’année des personnes âgées qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas rester seules chez elles dans la journée, tout en pouvant rentrer chez elles le soir. Elle offre ainsi aux familles des moments de répit lorsque l’état de santé de la personne âgée nécessite une attention constante. L’accueil de jour peut être inclus dans le plan d’aide de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile.

 

Les unités « Alzheimer » :

Dans le cadre d’un accompagnement adapté, certains EHPAD proposent des accueils permanents, temporaires ou de jour spécifiquement dédiés aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées.

Les Unités de Soins Longue Durée : USLD.

Il s’agit d’établissements sanitaires, qui s’adressent à des patients atteints d’une pathologie lourde.

Ces unités sont destinées à l’hébergement des personnes âgées n’ayant plus leur autonomie et dont l’état de santé nécessite une surveillance constante et des traitements médicaux lourds d’entretien. Dans la majorité, elles sont rattachées à un établissement hospitalier. Les dépenses de soins sont prises en charge par l’Assurance Maladie.

 

Les résidences autonomie et MARPA.

Quand les personnes âgées ne souhaitent plus ou ne peuvent plus rester chez elles, il existe différents types d’établissements médico-sociaux adaptés à chaque situation, pour les accueillir dans les meilleures conditions possibles.

Ces structures permettent aux personnes âgées autonomes ou en début de perte d’autonomie de résider à leur domicile, tout en apportant le cadre et la sécurité d’un établissement médico-social, en terme d’accessibilité financière, de sécurisation, de lutte contre l’isolement et la perte d’autonomie.

Le Département de l’Ain compte 40 résidences autonomie pour une capacité totale d’environ 1180 places.

Les Résidences Autonomie sont des ensembles de logements pour des personnes âgées de plus de 60 ans, qu'elles soient seules ou en couple. Elles comportent à la fois des logements individuels et privatifs et des espaces communs dédiés à la vie collective (hors soins) dans un cadre sécurisé.

 

Par ailleurs, dans le cadre d’un projet à visée intergénérationnelle, certaines résidences autonomie peuvent accueillir des personnes en situation de handicap, des étudiants ou des jeunes travailleurs dans la limite de 15% de la capacité de la résidence.

Les services proposés :

  • Un service de restauration : portage de repas ou salle de restauration,
  • un service de lingerie,
  • Un dispositif de sécurité apportant aux résidents une assistance et un moyen de se signaler 24h/24h,
  • Des actions collectives et individuelles de prévention de la perte d’autonomie, mises en place notamment grâce au versement d'un forfait autonomie par le Département,
  • Des animations et des activités organisées dans ou à l’extérieur l’établissement,
  • Un accès à internet.

Quelles aides publiques possibles ?

Les résidences autonomie ont une vocation sociale, le coût des loyers y reste modéré. Les résidents peuvent bénéficier de différentes aides publiques selon leurs ressources et leurs degrés de dépendance, comme l’APA à domicile ou les aides au logement de la Caisse d’allocation familiale.

Les résidences autonomie du Département de l’Ain ne sont pas habilitées à l’aide sociale à l’hébergement.

Les Maisons d’Accueil et de Résidence Pour l’Autonomie : MARPA.

Une Maison d’Accueil et de Résidence Pour l'Autonomie héberge au plus 24 personnes âgées autonomes ou en début de perte d’autonomie dans un cadre de vie indépendant et sécurisé.

La MARPA répond au statut de « résidence autonomie » et a de spécifique qu’elle est un concept de la Mutualité Sociale Agricole, protégé par un label.

L’Ain comptabilise 17 MARPA ouvertes et 6 MARPA en cours de construction pour une capacité totale d’environ 415 places ouvertes.

 

Un objectif premier : La préservation de l’autonomie des résidents

Les MAPA propose une architecture adaptée pour les personnes à mobilité réduite, ainsi qu’un accompagnement stimulant et personnalisé, réalisé par le personnel polyvalent.

Chaque résident est libre de ses déplacements et de participer à la vie de la maison. Il choisit aussi ses intervenants médicaux, d’aide et de soins.

Un réseau départemental dynamique :

Créé en 2010, l’association loi 1901 du réseau des Marpa de l’Ain accompagne les gestionnaires d’établissement et leur personnel. Elle mène diverses actions au profit de ses membres dans le domaine de la formation, de l’animation, de la communication ou de l’ingénierie de projet.

 

Où s'informer ? Qui contacter ?

Département de l'Ain - Service Etablissements

 

Sur place ou par correspondance
13 avenue de la Victoire
01000 Bourg-en-Bresse
Comment s'y rendre ? Google Maps

 

Par téléphone
30 01 (prix d'un appel local)
du lundi au vendredi de 9:00 à 12:30 et de 13:30 à 17:00

 

En ligne

Ain j'écoute ? Posez votre question.

Connaître votre adresse nous permettra de personnaliser la réponse à votre question.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin