Préserver et favoriser la biodiversité

Mis à jour le 13 octobre 2017

Déclin des abeilles, réchauffement climatique, pollution de l'air, épuisement des ressources, disparition accélérée d'espèces végétales et animales …

"Vous souhaitez agir pour la biodiversité ? Agir au quotidien ? Nous pouvons tous favoriser d'une manière ou d'une autre la biodiversité. Le Département de l'Ain soutient ces démarches ...

Pourquoi préserver la biodiversité ?

La biodiversité englobe l’ensemble de la variété des êtres vivants, à toutes les échelles.

60% des services vitaux fournis par la nature dont l’homme profite sont en déclin ! Il devient urgent de préserver cette biodiversité dont nous profitons...

La biodiversité, richesse patrimoniale et moteur économique, est menacée par la surexploitation, la destruction et la fragmentation des habitats, l'introduction d'espèces envahissantes, et les pollutions.

Le Plan Nature 2016 - 2021, politique d'actions du Département de l'Ain en faveur de l'environnement et du développement durable déploie de nombreuses mesures pour celui, qui à son échelle souhaite agir pour favoriser la biodiversité.

Le Plan Nature vise à déployer sur les territoires des dispositifs de soutien notamment à la préservation de la biodiversité ou à la valorisation d'une économie favorable à l'environnement.

L'accompagnement des collectivités est une des priorités mais les dispositifs mis en place dans le cadre du Plan Nature peuvent aussi être déployer à destination de porteurs de projet soucieux de préserver la biodiversité ...

Puis-je prétendre à des aides du Département pour agir?

Selon votre projet, s'il répond à la problématique de soutenir la biodiversité au quotidien, vous pouvez peut-être prétendre, à un soutien du Département, et ce si vous êtes une collectivité, un exploitant agricole, une association ou simplement un citoyen soucieux d'agir.

Je suis un particulier, je souhaite agir

Le Département soutient essentiellement les collectivités publiques désireuses d'agir pour l'environnement.

Rapprochez-vous de votre commune ou communauté de communes !

Vous pouvez en tant que particulier, vous rapprochez du Syndicat des Apiculteurs si vous souhaitez produire du miel.

Je suis un exploitant agricole je souhaite agir

Le Département de l'Ain souhaite conforter les espaces naturels à vocation économique et environnementale.

Axe 3 du Plan Nature 2016-2021, en tant qu'agriculteur, vous pouvez bénéficier d'un soutien pour favoriser le maintien de la biodiversité sur vos parcelles.

  • Accompagnement de projet agricole particulier favorable à l'environnement
  • MAEc
  • Pastoralisme
  • Apiculture
  • Plantation de haies
  • fonction écologique des étangs(livre blanc filière piscicole)
  • fonction économique et environnementale de la forêt (livre blanc filière bois)
  • ...

Rapprochez vous du service Nature et Biodiversité pour de plus amples informations...

Je suis une collctivité ou EPCI, je souhaite agir

Dans le cadre de sa politique ENS, le Département porte ou cofinance de nombreuses actions visant à améliorer la connaissance, à gérer et préserver les espaces, organiser la fréquentation des sites naturels, et développer l'éducation à l'environnement et au développement durable.

Commencer par des petits gestes du quotidien...

 450 ans c’est le temps nécessaire pour qu’un sac plastique disparaisse dans la nature. 100 ans pour une cannette et 5 ans pour un chewing-gum.

Nos activités quotidiennes, les produits que nous consommons, que nous rejetons dans l'environnement, ont des répercussions sur les espèces végétales, animales et les écosystèmes.

Mais nous pouvons agir, dans notre  quotidien pour favoriser la biodiversité et il suffit de prendre conscience qu'un petit rien peut être essentiel.

Chacun peut contribuer à la sauvegarde et la préservation de la biodiversité en mettant en œuvre des éco-gestes au quotidien

 

Préservons les insectes

Par exemple, sauvegardons les insectes !

35 % de la production mondiale de nourriture est directement liée aux insectes pollinisateurs.

Les abeilles assurent un rôle essentiel dans la production des fruits et des légumes. A cause de la pollution grandissante et de la compétition au sein de leur habitat (Espace Exotiques Envahissantes et notamment le Frolon asiatique) les populations sont aujourd'hui en baisse. C'est tout un écosystème en équilibre qui faut préserver.

Ils contribuent, en transportant le pollen de fleurs en fleurs,  directement à notre alimentation. Sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaitront de la surface de la terre. Or chaque année, dans certaines régions françaises, 3 colonies d’abeilles sur 4 disparaissent du fait de l’utilisation d’insecticides (les néonicotinoïdes).

Dans vos assiettes...

Privilégier :

Le Département a mis en place pour les professionnels et collectivités le réseau Agrilocal01 permettant de mettre en contact les producteurs locaux et les consommateurs.

Dans le jardin...

éviter d'utiliser des produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) et les engrais chimiques.

  • 8% de la consommation de pesticides en France concernent les jardiniers amateurs
  • 1/4 de la pollution des eaux de surfaces et des nappes souterraines serait attribuable aux jardiniers amateurs.

Pour seul exemple, les granulés anti-limaces à base de métaldéhyde ou méthiocarbe ou de thiodicarbe constituent un véritable poison pour les oiseaux, les amphibiens, les reptiles et les hérissons qui se nourrissent de limaces.

Préférez des solutions plus écologique (cendres, coquilles d’œufs ou des  granulés à base de Ferramol).

Mettez une ruche au fond de votre jardin !

35 % de la production mondiale de nourriture est directement liée aux insectes pollinisateurs.

Les insectes et notamment les abeilles, assurent un rôle essentiel pour la production des fruits et légumes. Ils contribuent, en transportant le pollen de fleurs en fleurs,  directement à notre alimentation. Sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaitront de la surface de la terre. Or chaque année, dans certaines régions françaises, 3 colonies d’abeilles sur 4 disparaissent du fait de l’utilisation d’insecticides (les néonicotinoïdes).

Le Département soutient l'apiculture d’élevage.

Implantez une mare !

Installez une mare qui permettra à tout un écosystème d'exister au fond de votre jardin (libellule, grenouille...).

Plantez des haies variées et d'espèces locales !

Les haies présentent un fort intérêt écologique car elles sont un élément majeur pour la circulation de la faune en jouant un rôle de "corridors biologiques". Elles constituent un habitat privilégié pour de nombreuses espèces sauvages, un passage abrité, une ressource alimentaire et un gîte. Les haies composées d’essences mellifères (noisetier, saule, lierre, tilleul, aubépine, prunier…) dont les floraisons se succèdent au cours de l’année, sont une source de nourriture pour les abeilles et participent à la production de miel.

Prenez soin à l'éclairage

Choisissez des lampes non éblouissantes et dirigées vers le bas pour éclairer votre terrasse, pas-de-porte et éteignez-les dès que vous n’êtes plus dehors. La nuit, la lumière artificielle perturbe de nombreuses espèces (hiboux, oiseaux, papillons de nuits, chauve souris….).

Dans les espaces naturels ...

Ne jetez rien dans la nature : ni papiers, ni bouteilles, ni sacs en plastique…

450 ans c’est le temps nécessaire pour qu’un sac plastique disparaisse dans la nature. 100 ans pour une cannette et 5 ans pour un chewing-gum.

 

Veillez à ne pas introduire des plantes ou des animaux invasifs dans les espaces naturels

Renouée du Japon, Ambroisie, herbe de la pampa, Tortue de Floride, Ragondin, Frelon asiatique, Capricorne asiatique, écrevisse américaine, Jussie... Dans l'Ain, la liste des espèces exotiques envahissantes commence à être longue. En 2013, le frelon asiatique avait déjà colonisé 62 départements de la France métropolitaine.

Le Département déploie des politiques spécifiques de lutte contre certaines de ces espèces en partenariat avec la FDGEDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles.)

Sur les terres et surfaces agraires...

Mettez une ruche

35 % de la production mondiale de nourriture est directement liée aux insectes pollinisateurs.

Les insectes et notamment les abeilles, assurent un rôle essentiel pour la production des fruits et légumes. Ils contribuent, en transportant le pollen de fleurs en fleurs,  directement à notre alimentation. Sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaitront de la surface de la terre. Or chaque année, dans certaines régions françaises, 3 colonies d’abeilles sur 4 disparaissent du fait de l’utilisation d’insecticides (les néonicotinoïdes).

Le Département soutient l'apiculture.

Implantez une mare !

Installez une mare qui permettra à tout un écosystème d'exister au fond de votre parcelle (libellule, grenouille...).

Plantez des haies variées et d'espèces locales !

Les haies présentent un fort intérêt écologique car elles sont un élément majeur pour la circulation de la faune en jouant un rôle de "corridors biologiques". Elles constituent un habitat privilégié pour de nombreuses espèces sauvages, un passage abrité, une ressource alimentaire et un gîte. Les haies composées d’essences mellifères (noisetier, saule, lierre, tilleul, aubépine, prunier…) dont les floraisons se succèdent au cours de l’année, sont une source de nourriture pour les abeilles et participent à la production de miel.

Où s'informer ? Qui contacter ?

Département de l'Ain - Direction de l'Environnement, service Espace Naturel Sensible
13 avenue de la Victoire
01000 Bourg-en-Bresse
Comment s'y rendre ? Google Maps

 

Par téléphone

04 37 62 18 01

 

Par correspondance

45, Avenue Alsace-Lorraine
B.P. 114
01000 Bourg-en-Bresse Cedex

 

En ligne

Email : direction.environnement.@ain.fr
Ain j'écoute :


Vos nom et prénom sont facultatifs