Aides et initiatives pour accompagner les aidants

Mis à jour le 5 juillet 2021

Comment se sentir moins seul ? Comment se préserver et prendre soin de sa santé lorsque l'on accompagne des personnes atteintes de maladies neurodégénératives ? Aider quotidiennement un proche en perte d'autonomie peut être éprouvant et financièrement impactant. Vous pouvez bénéficier d'actions d'accompagnement et d'aides financières. Voici quelques dispositifs et initiatives qui pourraient vous être utiles.

Est considéré comme proche aidant d'une personne âgée :

  • son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent ou un allié, définis comme aidants familiaux,
  • ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables, qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne.

Les actions d'accompagnement

A DÉCOUVRIR : Café des aidants

A DÉCOUVRIR : Cuisiner pour un proche avec Silver Fourchette

La charge mentale relative aux courses et à l'élaboration des repas devient de plus en plus lourde à porter par les proches-aidants et l’alimentation finit souvent relayée au second plan des priorités. Silver Fourchette propose un parcours gratuit d’information et de sensibilisation des proches aidants et des aidés à travers des conférences filmées, disponible en ligne depuis votre domicile.

www.silverfourchette.org : cliquez sur l’encart Conférence intitulée Cuisiner pour un proche : comprendre les spécificités de l’alimentation du binôme Aidants-Aidés

Vous pouvez choisir de regarder 1, 2 ou 6 vidéos et y revenir plus tard ! Les vidéos seront disponibles 6 mois sur le site internet ! Cette action est proposée dans le cadre d’actions de prévention soutenues par la Conférence des Financeurs de l’Ain, présidée par le Département.

Une plateforme d'accompagnement et de répit

Découvrez la vidéo "Ensemble pour l'autonomie" réalisée par la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA)

Des actions de formation

Pour apprendre les bons gestes, les bons comportements, les bonnes postures dans les situations d'aide.

Des groupes de paroles

Ces groupes sont mis en place par différents partenaires sur le département pour rompre l'isolement, échanger sur les difficultés rencontrées au quotidien, et trouver un soutien ou des réponses à ses questions.

Qui contacter ?

  • La Maison Départementale de la Solidarité (MDS)
  • le Centre Local d'Information et de Coordination gérontologique (CLIC)

Contactez la MDS de votre secteur

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune

Les aides financières

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), peut servir à financer un accueil temporaire :

  • en établissement
  • en famille d’accueil,
  • en relais à  domicile.

Ainsi le plafond du plan d’aide peut être majoré :

  • 500 € par an environ pour les bénéficiaires de l’APA pour permettre  à l'aidant de se reposer ou de dégager du temps,
  • 990 € par an environ pour les bénéficiaires de l’APA en cas d’hospitalisation du proche aidant pour assurer la prise en charge de la personne aidée restée seule à domicile.

Comment demander les aides ?

Prenez contact avec la Maison départementale de la solidarité (MDS) de votre domicile :

Retrouvez la MDS de votre domicile

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune

Solution de répit : Le baluchonnage

Entretien avec Claudine Kulak, présidente de l'association Journée nationale des aidants

Ce qu’est le baluchonnage…

Le service du balluchonnage est inspiré du concept du « baluchonnage » québécois, selon lequel l’aidant peut partir quelque temps avec son baluchon tandis qu’un « baluchonneur », rémunéré, le remplace le temps de son absence, en posant son baluchon chez la personne.

Concrètement, un professionnel vient s’installer quelques jours et accomplit toutes les tâches réalisées habituellement par l’aidant.

Le coût du service de baluchonnage

Le service de baluchonnage peut être réglé au bénéficiaire ou à Bulle d’air pour un nombre d’heures définis au moment de l’évaluation des besoins sur la base du tarif de l’emploi mandataire soit 13,74 €.

Vidéo "Une bulle d'air au quotidien" de la Mutualité sociale agricole (MSA)

Faire une suggestion sur cette page

Une confirmation vous sera envoyée à cette adresse.
Connaître votre adresse nous permettra de personnaliser la réponse à votre question.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin