La campagne de vaccination pour les plus de 75 ans, bénéficiaires de l’APA et/ou de la PCH, s’achève

Publié le 28 juin 2021 dans Collectivités Seniors Santé
Entrée de gymnase de Pont de vaux où le Département de l'Ain organise sa campagne pour la vaccination des séniors

Durant plus de trois mois, en soutien de la campagne de vaccination anti-Covid menée par l’État et l’ARS, et en complément de la démarche qu’il a initiée dans les Marpa, le Département de l’Ain a coordonné une campagne de vaccination itinérante, à destination des populations les plus fragiles et isolées. Après 40 dates, la campagne s’achève le 28 juin 2021, à Marboz.

Vaccinés à moins de 20 minutes de leur domicile !

Accompagnés par un proche, véhiculés par un moyen de transport mis à disposition, ou bien directement à leur domicile, des Aindinois ayant bénéficié d’une injection grâce à ce dispositif témoignent.

vieil homme avec un masque qui déscend d'un bus pour la campagne de vaccination pour les bénéficiaires de l'APA et ou PCH à Pont de Vaux
Vieille femme avec un masque qui témoigne de la campagne de vaccination contre le Covid-19 à Pont de Vaux

André, 85 ans, de Feillens

André vient à l’instant d'avoir sa première injection. Alors qu’il se réinstalle à l’arrière du véhicule adapté, aidé par Joël de la Régie des Transports de l’Ain, il nous livre son sentiment. « Je suis vraiment content d’être vacciné. J’ai d’abord reçu un courrier du Département, puis une dame m’a téléphoné. Elle m’a proposé de me faire vacciner contre le Covid, ici, à Pont-de-Vaux. Elle m’a laissé le temps de réfléchir 15 jours. Comme je ne peux pas me déplacer, elle m’a demandé si je voulais bénéficier d’un transport adapté. Je ne savais pas comment faire, cette proposition m’a soulagé. »

Jeanne, 87 ans, de Sermoyer

Jeanne n’est pas venue seule, elle est accompagnée par sa fille qui l’assiste régulièrement dans ses démarches. Elle nous confie avec le sourire : « je suis ravie que nous soyons ici ce matin parce qu’avant qu’une personne du Département nous contacte, j’avais essayé, à maintes reprises, d’obtenir un rendez-vous dans un centre de vaccination pour ma maman et je vous avoue, qu’après plusieurs semaines sans résultat, j’avais abandonné. »

 

La campagne de vaccination en chiffres...

La campagne de vaccination :

  • 50 agents du Département mobilisés sur 10 semaines sur la plateforme d’appel.
  • 2 agents ont assuré le suivi et la coordination de la campagne.
  • 18 centres de vaccination sur tout le territoire dont 11 délocalisés.
  • 40 dates fixées en centre de vaccination.

Le bilan :

  • Sur 6 050 personnes contactées, 27% étaient déjà vaccinées, 15% n’ont pas souhaité se faire vacciner ou avaient déjà contracté le Covid, depuis moins de 3 mois.
  • 1 259 rendez-vous ont été pris en centre de vaccination : 80% des personnes ont bénéficié de leurs deux injections en centre de vaccination et 20% directement à domicile.
  • 514 personnes avaient des problèmes de mobilité. En effet, 26% des personnes s’étant rendues en centre de vaccination ont bénéficié du transport mis à disposition par la RDTA et 20% ont été directement vaccinés à domicile.

Campagne de vaccination : de nombreux partenaires mobilisés !

Pour mener cette opération d’envergure, médecins, infirmiers volontaires, pompiers, aidants à domicile et personnels de la Régie des Transports de l’Ain, se sont engagés aux côtés du Département.

Quelques images du centre de vaccination avec, ce jour-là à Pont-de-Vaux, Patrick, agent du Département, au volant du vaccibus. Nathalie, salariée de l’ADMR et Jacqueline, de l’ADAPA qui enregistraient et géraient le flux des arrivants. Le Docteur Pulito, médecin bénévole à la retraite, et Monique Michelard, infirmière en chef du service de santé au Sdis, qui s’assurent de l’état de santé des futurs vaccinés. Anaïs, infirmière sous-lieutenant bénévole des pompiers de Marboz qui a procédé à la vaccination. Lucas, téléopérateur sur la plateforme d'appel, Joël et Ingrid, chauffeurs de la Régie des Transports de l’Ain, ont véhiculé les bénéficiaires toute la journée.

 

La solidarité : compétence du Département

Enfance, personnes en situation de handicap, seniors, insertion, le Département protège et accompagne les personnes vulnérables, précaires ou en perte d’autonomie.

En tant que chef de file des solidarités et collectivité de proximité, conscients des difficultés que les Aindinois de plus de 75 ans, bénéficiaires de l’APA, Allocation personnalisée d’autonomie et de la Prestation, et de la PCH, Prestation de compensation du handicap, peuvent rencontrer pour se faire vacciner, les services du Département ont créé un dispositif inédit. Un planning de vaccination précis a été élaboré, permettant à plus de 6 000 personnes en perte d’autonomie dans l’Ain, de trouver une solution de vaccination.

💬 Votre avis nous intéresse

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs
Consultez les mentions légales

Autres actualités dans le même domaine