Vous êtes sur la page :  Accueil > A la une

L'alpage de la Chenaillette reprend vie

Passer les outils de partage et d'impression

Partager  Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Conformément à l’engagement pris par le Département lors de l'achat de ce site, l’alpage de la Chenaillette (Pays de Gex) est de nouveau un espace dédié au pastoralisme et accueille un troupeau bovin. Il est également labellisé Espace naturel sensible. Son inauguration s'est déroulée le 19 juillet 2017.


Chenaillette Panorama448

 

Un grand bol d’air pur !

Le site de la Chenaillette est un domaine de 156 hectares situé, entre 1250 et 1605 mètres d’altitude, au coeur de la Réserve nationale naturelle de la Haute-Chaîne du Jura, sur les communes de Mijoux et d’Echenevex (Département de l'Ain). Composé d’un alpage, d’une forêt et d’un chalet, ce site labellisé Espace naturel sensible abrite des espèces spécifiques (Grand Tétras, Gélinotte, Pic Tridactyle…). Et depuis cet été, 70 génisses laitières pâturent l’alpage. Amoureux de nature, de grands espaces, venez contempler la beauté de ce  paysage à couper le souffle !

www.patrimoines.ain.fr

chenaillette agents et élus448

De nombreux élus départementaux sont venus inaugurer cette réalisation (Véronique Baude, Muriel Benier, Myriam Bouvet-Multon, Michel Brulhart, Jean-Yves Flochon et Pierre Lurin), entourés de représentants de tous les services impliqués (photo ci-dessus).

Une belle réalisation

 

Véronique Baude "J’ai souhaité mettre en place une politique forte de valorisation de notre patrimoine naturel et plus particulièrement de nos Espaces naturels sensibles.Véritables joyaux naturels, ces milieux qui abritent une faune et une flore spécifiques, sont destinés à être préservés, valorisés et ouverts au public.Notre objectif est d’en faire des atouts touristiques en associant ceux qui vivent à proximité. Ces sites sont une richesse exception­nelle pour la promotion de notre département".

Véronique Baude, vice-présidente du Département de l’Ain chargée du tourisme, du développement durable, de l’environnement et du patrimoine naturel (photo @Descours)

Réhabiliter

Inexploité et à l’abandon depuis 2011, l’alpage de la Chenaillette devient propriété du Département de l’Ain en juin 2014. Cette acquisition a été motivée par les forts enjeux environnementaux identifiés sur le site (Grand Tétras, Gélinotte, Pic Tridactyle…) et agricoles. En juillet 2014, le Département labellise le site « Espace naturel sensible de l’Ain » (ENS) pour mettre en oeuvre un plan de gestion et de valorisation et faire revivre la vocation agricole du site. Conformément à l’engagement pris par le Département auprès de la Safer et des acteurs agricoles lors de la vente, l’alpage est de nouveau un espace dédié au pastoralisme et accueille un troupeau bovin. Ce projet de réhabilitation de l’alpage a pu aboutir grâce au travail piloté par le Département de l’Ain, en partenariat avec la Réserve nationale naturelle de la Haute-Chaîne du Jura, la Société d’économie montagnarde de l’Ain (SEMA), service pastoral de la Chambre d’Agriculture de l’Ain, le Groupe Tétras Jura (GTJ, association oeuvrant pour la préservation des tétraonidés du Jura - grand tétras, gélinotte) et l’Office National de la Forêt.

Chenaillette Travaux448

Retour de l’activité pastorale

Un plan de gestion a été élaboré pour définir les potentialités notamment agricoles du site et ses modalités de gestion afin de prendre en compte, de manière équilibrée et concertée, les dimensions agricoles, pastorales, sylvicoles, environnemen­tales et touristiques. Ce plan prévoyait aussi un programme de travaux et le recrutement d’un éleveur pour redonner une dimension agricole à l’alpage.

Remise en état

Après la réfection du chemin d’accès effectué par les services du Département à l’automne 2015, les travaux dédiés à l’équipement pastoral et au chalet se sont déroulés durant l’été 2016.

La remise en pâturage du site a nécessité des aménagements et des travaux conséquents :

• création de 2 réserves d’eau,

• réfaction de 2 citernes,

• création d’un réseau de 7 abreuvoirs,

• création des clôtures (4 km)

• réfection de la toiture, des fenêtres et des enduits du chalet

• réfection du chemin d’accès.

chemin chenaillette448 

 

Les vaches de retour

Depuis le 7 juin 2017, environ 70 génisses laitières pâturent l’alpage. Elles sont surveillées par une bergère employée à mi-temps par le GAEC des Chauvettes (La Chaumusse, Jura), dont le siège d’exploitation est situé à quelques kilomètres de la Chenaillette. Les bovins ont accès à la zone de pré-bois depuis le 1er juillet afin de respecter le cycle de développement des jeunes tétras présents dans ce secteur.

 

Gestion du site :

http://patrimoines.ain.fr/n/gestion-integree-sur-l-ens-de-la-chenaillette/n:1154

Carte d'identité du site :

http://patrimoines.ain.fr/n/alpage-de-la-chenaillette-a-echenevex-mijoux/n:1166

Nous suivre

  • Page FacebookTwittericône Ain 360Flux RSS

Accès Extranet

Effacer
Effacer