La Chenaillette : un espace naturel sensible autonome en énergie et eau potable

Publié le 1 octobre 2018 dans Culture et patrimoine Déchets et biodiversité

Depuis 2016, le Département de l’Ain a fortement investi sur l’alpage de la Chenaillette (labellisé Espace Naturel Sensible par le Département). Il a souhaité valoriser la réhabilitation du chalet d’alpage de la Chenaillette en co-organisant avec l’entreprise ZEST une visite du chalet et de ses nouveaux équipements, le jeudi 27 septembre 2018.

logo ENS

Un espace naturel sensible

Inexploité et à l’abandon depuis 2011, l’alpage de la Chenaillette devient propriété du Département de l’Ain en juin 2014. Aujourd’hui, conformément à l’engagement pris par le Département auprès de la SAFER et des acteurs agricoles lors de la vente, l’alpage est de nouveau un espace dédié au pastoralisme et accueille un troupeau bovin.

Les actions développées par le Département de l’Ain sur l’espace naturel sensible de la Chenaillette visent à :

  • Mettre en place un plan de gestion et faire revivre la vocation agricole du site.
  • préserver le patrimoine bâti par la réhabilitation d’un chalet en alpage au sein de la Réserve Naturelle de la Haute Chaine du Jura.
  • illustrer la possibilité d’installation de solution d’énergies renouvelables et de traitement de l’eau sans impact sur les milieux naturels et les paysages

En 2016, un important programme de réhabilitation de l’alpage a abouti grâce au travail piloté par le Département de l’Ain et ses partenaires.

De nouvelles installations

Des systèmes innovants et nomades (entièrement démontables) ont été installés cet été pour équiper le chalet d’électricité (énergie solaire) et d’eau potable.

  • Panneaux solaires associés au « Cube électricité » stockent et génèrent de l’électricité en 220V
  • Le « cube eau » traite en direct l’eau de pluie collectée dans une cuve pour fournir de l’eau potable.

Ces solutions techniques sont des innovations développées par l’entreprise ZEST, basée dans l’AIN à Ambérieu.

Des actions pastorales

Avec les nouveaux équipements, l’exploitant agricole peut désormais bénéficier d’un confort amélioré au niveau du chalet et disposer d’eau potable et d’électricité. Il est désormais possible de passer la nuit au chalet.

Cette action, au cœur d’un site naturel, sauvage et isolée, a pour objectif de montrer la nécessité de préserver ces milieux exceptionnels et de favoriser les modes de gestion qui contribuent à leur maintien (ex : pastoralisme pour le maintien de pré-bois ouvert favorables aux tétraonidés).

A noter aussi qu’un travail a été mené avec la fédération des Chasseurs de l’Ain et les associations de chasse locales pour leur confier la gestion de la chasse dans un but aussi de réguler les populations de sangliers qui peuvent avoir un impact très néfaste sur l’alpage

Pour aller plus loin

 

Plusieurs photos

Nous contacter

Direction de la Communication 
4 avenue du Champ de foire
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 32 32 16
communication@ain.fr

 

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Autres actualités dans le même domaine