Reconstruction du pont de Fleurville

Publié le 26 janvier 2021 dans Aménagement du territoire Transports et routes
Projet du pont de Fleurville

Réunion publique du 27 janvier 2021 :  visionnez la vidéo des débats 

Vous souhaitez en savoir plus sur le projet de reconstruction du Pont de Fleurville ?

Découvrez le nouveau projet complété, enrichi, tenant compte des attentes des riverains et des acteurs locaux, lors de la réunion publique de concertation :

Parce que le pont de Fleurville ne répond plus aux besoins et à la sécurité des usagers, les Départements de l’Ain et de Saône-et-Loire ont décidé de procéder à la construction d’un nouveau pont.

  • Montant total : 21,6 millions d’euros TTC
  • Financement : 55 % par le Département de l’Ain -dont 4,2 millions versés par la Région Auvergne Rhône-Alpes au titre du Contrat de Plan État Région- et 45 % par la Saône-et-Loire.
Bandeau Logo

Suite aux observations formulées au cours de la réunion publique du 27 janvier dernier, pour encore plus de sécurité entre la voie mixte et la chaussée, les services du Département de l'Ain ont adapté l'ouvrage et prévoit l'installation d'un muret de séparation avec lisse bois.

Le projet en quelques chiffres

  • Longueur : 272 m / Largeur : 12 m
  • 4 travées et 2 voies routières de 3,50 m
  • Un trottoir de 3 m pour les modes doux, permettant de relier la voie bleue en Saône-et-Loire et le chemin de halage du canal de Pont-de-Vaux
  • Un trottoir de service d’un mètre
  • L’ancien pont sera démoli et les berges seront reconstituées.

Contexte

  • 2014 : Décision de reconstruire l'ouvrage
  • 2016 : Choix de la solution retenus
  • 2017 : Sélection du projet architectural
  • 2019 : Dépôt de la demande d'autorisation
  • Juillet 2020 : Enquête publique afin d’obtenir l’autorisation environnementale permettant de débuter les travaux dans les meilleurs délais.
  • Septembre 2020 : Avis défavorablele du commissaire enquêteur, principalement sur le choix de la solution retenue.
    Le projet a été retravaillé, complété et enrichi pour tenir compte des attentes des riverains et acteurs locaux.
  • Janvier 2021 : Présentation du  projet adapté lors de la réunion publique de concertation. Accédez à la rediffusion vidéo de la réunion sur la chaîne YouTube du Département de l'Ain

Une reconstruction nécessaire

Le trafic enregistré sur l’ouvrage est d’environ 6 711 véhicules par jour, dont 295 poids lourds.

Le pont de Fleurville ne répond plus aujourd’hui aux besoins de mobilité :

  • gabarits routier et fluvial inadaptés,
  • circulation alternée,
  • trottoirs insuffisants,
  • nombreux désordres : corrosion importante, aciers fragiles, pièces métalliques tordues sous le choc de véhicules...

Des inspections détaillées et des études structurelles récentes ont conduit à limiter l’ouvrage en tonnage.

L’instauration de cette réglementation (26 tonnes et une chaussée réduite à 3 mètres de large depuis le 26 septembre 2013) pénalise fortement l’économie locale.

Vue panoramique du Pont de Fleurville en 2020

Caractéristiques du pont actuel

  • Ouvrage construit en 1899, puis reconstruit partiellement en 1946
  • Ossature métallique à poutres latérales
  • Longueur de 185 m, 2 piles et 3 travées indépendantes
  • Largeur de 8 m (5 m de chaussée et deux trottoirs de moins de 1 m)
  • Gabarit en hauteur pour la circulation routière : 4,20 m
  • Gabarit navigable : 6 m (au lieu des 7 m recommandés désormais pour la navigation fluviale)
  • Circulation sur l’ouvrage réglée par un alternat par feux tricolores.

Un projet pertinent

Le projet retenu par les 2 Départements est le meilleur compromis en termes techniques, d’optimisation de la dépense publique et de respect de l’environnement.

  • Engager des travaux sur le pont actuel avoisinerait le coût d’une reconstruction de l’ouvrage, sans offrir une bonification environnementale.
  • En revanche, la construction d’un nouvel ouvrage, plus large en amont, permettrait de restituer aux rives une grande partie de sa capacité naturelle, l’ouvrage actuel étant aujourd’hui un point de blocage de la continuité écologique de la Saône.
  • La position du nouvel ouvrage a été définie en prenant en compte les contraintes du site, et notamment la présence du champ de captage d’eau potable de Montbellet, qui impose de limiter au maximum les emprises remblayées dans ses périmètres de protection.
  • Le nouvel ouvrage permettrait aussi la prise en compte des évolutions futures des modes de déplacements : modes doux, continuité entre la voie bleue en Saône-et-Loire et le pôle touristique de Pont-de-Vaux, expansion des transports fluviaux…

Le projet a été adapté pour prendre en considération les observations émises au cours de l’enquête publique avec, notamment, la modification de l’accès à une propriété et la création de places de stationnement utilisables lors des crues de la Saône.

💬 Votre avis nous intéresse

Direction de la Communication 

 

Par téléphone
04 74 32 32 16

 

Par email
communication@ain.fr

 

Ain j'écoute ? Posez votre question

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs
Consultez les mentions légales

Autres actualités dans le même domaine