Pratiquer un sport de pleine nature

Mis à jour le 22 octobre 2017

Canyoning, parapente, ski, VTT, canoé... De nombreuses activités sportives sont pratiquées dans l'Ain sur les milieux naturels. En parallèle de la valorisation de ses sites naturels, le Département de l'Ain promeut et développe de façon maîtrisée ces activités dans le respect de l’environnement.

Quelles activités sportives de pleine nature puis-je pratiquer dans l'Ain ?

Riche d'un patrimoine naturel diversifié au sein de paysages contrastés, le département de l'Ain regorge de paysages à découvrir de nombreuses manières !

Trouvez celui qui vous sied !

Randonnée, glisse ou VTT... dans Est du Département...

L’activité de pleine nature la plus pratiqué reste encore aujourd’hui la randonnée. Même si celle-ci se diversifie du pédestre pour devenir équine, cycliste ou à ski. Pour les plus sportifs et les amateurs de sensations fortes, aviation légère, parapente, via ferrata, escalade, parcours-aventure ou encore canyonisme sont pratiqués sur l’ensemble du territoire.

Les activités de glisse ont également le vent en poupe sur le Haut-Bugey, que ce soit l’été avec le ski nautique, le dériveur, la planche à voile ou simplement la baignade dans de nombreux lacs ou l’hiver en ski alpin, ski de fond, snowboard ou encore randonnée en traineaux à chiens dans les stations d’Hauteville (50 km de pistes) ou du Retord (150 km de pistes). Pour les adeptes de la descente, les stations d’Hauteville-Lompnes, de Cormaranche en Bugey et des Plans d’Hotonnes ou du Retord sont équipées.

Sur le plateau d’Hauteville, l’Espace fédéral du Bugey propose une trentaine de circuits de VTT balisés. La Communauté de Commune est également en cours de réflexion sur un plan multi-saison de valorisation touristique via les activités de pleine nature. Comme dans le tout Bugey, les nombreuses falaises attirent les sensations fortes.

La pêche est également une activité très pratiquées dans l'Est du Département et notamment dans le Bugey et sur le Haut-Bugey. Les rivières, et notamment l’Albarine, le Séran u encore la Valserine attirent des passionnés du monde entier tandis que plusieurs lacs ont bonne réputation, notamment les lacs de Nantua, de Sylans ou de Matafelon.

Dans le Revermont, ce sont des activités plus « montagnardes » qui peuvent être pratiquées, en plus des randonnées, telles que l’escalade, le parapente, la spéléologie. C’est le cas notamment sur les communes d’Hautecourt-Romanèche, de Corveissiat et de Neuville/Ain.

Marche, pêche de loisir ou activités nautiques...plutôt dans l'ouest du Département !

En Dombes et en Bresse, les activités de pleine nature consistent essentiellement en des activités itinérantes de marche, randonnée (quelques circuits sont balisés), à pied, en vélo, à cheval.

A noter un public de naturalistes et de photographes animaliers de plus en plus nombreux sur les étangs, qui viennent parfois de l’étranger. Citons également l’association l’Ain à Cheval qui a balisé récemment un itinéraire équestre qui traverse la Dombes.

Plusieurs étangs proposent de la pêche de loisirs, à la carpe, truite ou carnassiers. Deux étangs à Lent sont dédiés à la pratique du ski nautique, comme sur le site de la « Plaine tonique » où la baignade est pratiquée, de même que des activités de navigation.

Dans le Val de Saône, des activités nautiques sont pratiquées, sur la Saône ou la Seille par exemple, permettant à des touristes de découvrir les diverses richesses de ce territoire, et permettant d’accéder notamment au site des Dunes des Charmes, depuis Pont-de-Vaux.

La basse vallée de l’Ain permet la pratique du Canoé-Kayak ainsi que des activités de baignade et de pêche.

Envie de découvrir autrement les richesses naturelles du département ?

Le Département de l'Ain via son portail Patrimoines.ain.fr valorise et communique sur les riches patrimoines de ses territoires.

Sa politique environnementale permet aujourd'hui de disposer d'un réseau de " sites labellisés " ENS, accessibles et ouverts pour la plupart au public : ce sont des espaces naturels labellisés "Espaces Naturels Sensibles". De nombreux projets de sentiers d'interprétation sont en cours.

Développement maîtrisé des sports de nature !

Le Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires (PDESI) est un document élaboré par le Département, en concertation avec la Commission Départemental des Espaces Sites et Itinéraires (CDESI). Il permet d'avoir une connaissance fine des lieux de pratique reconnus à l’échelle départementale.
  • Un E.S.I (Espace, Site ou Itinéraire) peut être un sentier, une cavité, un décollage de parapente, une falaise ou encore un linéaire de cours d’eau. C’est, dans le langage des sportifs, un «spot» de pratique. Un E.S.I est non seulement un site en lui même, mais comprend également l’ensemble des ses composantes structurelles (le stationnement, le chemin d’accès, les équipements d’accueil éventuels...)
  • Le P.D.E.S.I intègrera le Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR )

Le PDESI, en cours de finalisation, est un document qui compile les sites de pratique qui satisfont les critères définis par la CDESI, selon les thématiques suivantes : statut foncier, gestion du site, sécurité, tourisme, environnement, sports pour tous…

Les premiers sites seront inscrits début 2018. La CDESI sera ensuite consultée sur tout projet venant à les modifier et le Département pour cofinancer les aménagements et équipements permettant de les faire monter en gamme, ainsi que la promotion des sites qui le permettent.

Où s'informer ? Qui contacter ?


Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin