Le Président du Département de l’Ain vous présente ses voeux

Publié le 13 janvier 2021 dans Institution
écran vidéo des voeux 2021 de Jean Deguerry, Président du Département de l'Ain aux aindinois et aindinoises

En ce début d'année 2021, Jean Deguerry, Président du Département de l’Ain, a souhaité adresser un message à l'ensemble des Aindinoises et des Aindinois.

Enregistré le 7 janvier 2021, à Montréal-la-Cluse : Espace de santé Mont Royal / Centre-ville / Zone industrielle de Pré Luquain

Chers Aindinois, chères Aindinoises,

C'est ici, dans ma commune de Montréal-la-Cluse, dans mon canton de Nantua, que j'ai décidé de vous présenter mes vœux.

Je forme le vœu que cette nouvelle année marque le début de notre victoire collective contre la COVID 19.  Mais en attendant, ne perdons pas les gestes-barrières, le port du masque et les mesures de distanciation sociales nécessaires.

Le Département a pleinement joué son rôle pour lutter contre la COVID, également avec deux campagnes de dépistage. L'une avant les fêtes, avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, que je remercie, et l'autre après les fêtes, à sa seule initiative.

Le Département est également prêt pour se mobiliser lors de la campagne de vaccination. J'en ai parlé à Madame la Préfète et, lorsque nous aurons l'autorisation à la fois de l'Etat et de l'ARS, eh bien nous entreprendrons bien évidemment cette campagne de vaccination grâce au concours de nos sapeurs-pompiers mais aussi de notre personnel agrémenté. Je suis convaincu que c'est par le vaccin que s'éradiquera la COVID 19. En tout cas, en ce qui me concerne, je suis prêt, moi aussi, à me faire vacciner le plus vite possible.

Au-delà de la situation épidémique, notre département connaît une désertification médicale de grande ampleur. C'est la raison pour laquelle nous avons mis tout un plan d'actions en place pour lutter contre cette désertification médicale, à savoir le recrutement de quatre médecins permanents, salariés du Département, mais aussi, nous sommes passés par l'achat de cinq télécabines de médecine comme celle-ci, la première installée à Montréal-la-Cluse, pour lutter aussi efficacement contre ce manque de médecins. C'est un investissement conséquent puisque ces machines coûtent 100 000 euros pièce. Nous en avons commandé cinq, qui seront réparties dans plusieurs territoires. C'est une première en France qu'un Département se dote de ces machines pour les mettre à disposition de ses territoires. C'est la raison pour laquelle l'Etat nous a subventionné à hauteur de 80%. Après cette première installation à Montréal-la-Cluse, une autre suivra dès le début janvier à Belley puis une autre à Bourg-en-Bresse, enfin une autre dans le Pays-de-Gex et nous terminerons avec la cinquième dans le Val-de-Saône. Cette solution va permettre de mobiliser immédiatement une ressource médicale supplémentaire à l'égard bien-sûr des Aindinois et des Aindinoises. Il faut savoir que 15% de la population Aindinoise n'a plus de médecin traitant donc c'est une première réponse que nous pouvons leur apporter et je suis fier de le faire à l'échelle de ce département.

C'est dans cette rue commerçante et passante, qui se trouve derrière moi, que je voudrais adresser mes vœux cette fois-ci, aussi bien aux commerçants, qu’aux artisans, aux hôteliers, aux restaurateurs, bref, aux professionnels du tourisme. Je le rappelle, nous avons dès le printemps dernier mis en place un plan d'actions de 32 millions d'euros au Département, voté à l'unanimité des Conseillers Départementaux, pour venir en aide auprès de ces professionnels du tourisme. Ces aides, nous les avons renouvelées lors de la dernière Session, en élargissant aux bars, puisqu’ils sont vraiment un lieu de lien social.

Nous avons voulu, bien-sûr les accompagner. Nous avons aussi aidé la filière emblématique de la volaille de Bresse, en achetant plus de 2500 lots de poulets au printemps dernier à destination de nos cantines scolaires, dans nos collèges, pour le plus grand bonheur de nos collégiens.  Et nous n'hésiterons pas à renouveler cette expérience au début de l'année si cela est encore tout à fait possible.

Et puis, bien entendu, nous avons aussi aidé une  filière importante dans ce département qui est la filière viticole. C'est plus de 700 000 euros qui seront à destination de nos viticulteurs.

Par ailleurs et également avec  le concours d'Aintourisme, nous avons mis en place dès le mois de décembre une vaste campagne de communication pour aider nos commerçants  et inciter les Aindinois à consommer local. Cela a plutôt bien marché. Nous  avons pu nous en rendre compte, les commerçants nous l'ont dit en retour.

Ici dans la zone industrielle de Pré Luquain, au cœur de la Plastics Vallée, j'ai souhaité m'adresser aux industriels  Aindinois qui défendent chaque jour aussi bien le savoir-faire industriel  français que la qualité Aindinoise. C'est grâce à eux que nous connaissons un taux de chômage relativement bas dans le département de l'Ain. C'est pour eux que le Département a mis en place plus de 150 chantiers, dès le 24 avril dernier, pour relancer l'activité économique.

Enfin je n'oublie pas le dispositif  que nous avions également mis en place, à savoir l'aide à l'immobilier d'entreprise, d'un montant d’environ deux millions d'euros par an. Nous avons voulu créer un fonds spécial COVID de 1,3 million d'euros supplémentaires et qui a été entièrement consommé, preuve de la pertinence de ce dispositif.

Pour soutenir nos entrepreneurs, nous avons  créé le label Origin'Ain au mois de janvier 2019. Ce label est destiné à promouvoir le savoir-faire et la qualité Aindinoise. A ce jour plus de 260 entreprises sont labellisées Origin'Ain, preuve de l'utilité de ce label.

Eh bien voilà chers Aindinois, chères Aindinoises, je me permets de vous renouveler une dernière fois mes meilleurs vœux pour 2021, des vœux de santé bien évidemment, de prospérité et de bonheur également.

Que cette année soit bien différente de la précédente, c'est mon vœu le plus cher.

Vive le département de l'Ain !

 

Jean Deguerry, Président du Département de l’Ain.

💬 Votre avis nous intéresse

Vos nom et prénom sont facultatifs
Consultez les mentions légales

Autres actualités dans le même domaine