Découvrir les actions des 5 chantiers prioritaires : le cap est fixé !

Publié le 18 octobre 2021

Découvrez les 5 priorités que la majorité départementale s'est fixée pour ce nouveau mandat.

Les 5 chantiers prioritaires : la démographie médicale, la vidéoprotection, le bénévolat articulé au RSA, la préservation de la ressource (eau et forêt), le chantier "ambition collégiens", seront déclinés dans le second volet du plan d'actions d'ici la fin de l'année 2021.

Priorité 1 : la démographie médicale, une stratégie à court, moyen et long terme

Depuis 3 ans, de nombreuses actions ont déjà été mises en œuvre pour améliorer l'accès au soins des Aindinois, pour renforcer l'attractivité de l’Ain auprès des médecins généralistes et spécialistes, pour accompagner l'installation des professionnels, pour préparer l’avenir en favorisant les vocations des jeunes pour les métiers de la santé. Ce nouveau mandat devra permettre de conforter ces dispositifs et d'en créer d’autres.

Voici les 6 axes d'intervention du second volet du plan d'actions :

> Axe 1 : renforcement du salariat
Recruter 10 médecins salariés, soit 6 supplémentaires, pour renforcer l’offre de soins et soutenir les Maisons de Santé pluriprofessionnelles.

> Axe 2 : la téléconsultation de proximité
Expérimenter la téléconsultation de proximité en acquérant des mallettes de télémédecine pour équiper 10 binômes (médecin traitant/infirmier), l'objectif est d'être au plus proche des patients et ainsi limiter le report de soins.

> Axe 3 : la délégations d'actes de soins
Soutenir la formation des infirmiers et des assistants médicaux et favoriser l'accès à certains soins, en concertation étroite avec les pharmaciens et les médecins.

> Axe 4 : la médecine de spécialité
Permettre l'accès à des consultations de spécialistes grâce aux cabines H4D (dermatologue, psychiatrie, ORL...), soutenir la télé-expertise.

> Axe 5 : des professionnels made in Ain
Renforcer l’offre de formation en médecine dans le département.

> Axe 6 : attractivité du territoire
Renforcer l’attractivité du territoire auprès des professionnels de santé.

Rappel : cliquez ci-dessous pour retrouver les actions du 1er volet du plan. 

Les actions concrètes menées depuis 2020

Pour accroître l’offre de soins à court terme :

  • Installation de 4 cabines de téléconsultation (5 d’ici fin 2021)
  • Création d’un Centre de santé couvrant l’ensemble du département et de 4 postes de médecin salarié intégrés à des Maisons de santé pluriprofessionnelles volontaires (1 recrutement en cours, 8 MSP engagées)
  • Possibilité de recourir à des médecins adjoints dans l'Ain.
  • BIENTÔT : une prime de remplacement régulier en médecine générale.

Pour favoriser l’attractivité du territoire auprès des professionnels :

  • Pré-étude sur la construction d’une Maison départementale des professionnels de santé
  • Renforcement des bourses aux stages des internes de médecine générale (126 aides déjà accordées/304 000 €)
  • Édition d’un guide de l’hébergement des internes dans l’Ain,
  • Recrutement et formation des Maîtres de stage universitaires (16 médecins formés en septembre 2020).
  • Promotion du territoire lors de congrès de médecine.
  • BIENTÔT : la construction de la Maison départementale des professionnels de santé.

Pour accompagner l’installation des professionnels :

  • Organisation d’un accueil unique à l’installation pour les médecins
  • Coaching individuel des « entrants » par des médecins généralistes expérimentés
  • Accueil personnalisé du professionnel et de sa famille
  • BIENTÔT : un espace numérique dédié aux professionnels de santé sur www.ain.fr et accompagnement à l'ingénierie de projet.

Pour préparer l'avenir :

  • Création d’une Licence Accès Santé (LAS) / 20 places ouvertes en 2020
  • Validation de l’ouverture d’une première année de médecine en septembre 2022 (PASS - Parcours Accès Spécifique Santé) / 50 places.
  • BIENTÔT : préparation de l'année PASS...

Priorité 2 : la vidéoprotection, au service de la sécurité des Aindinois

Les attentes en termes de sécurité des Aindinois sont considérables et nécessitent une réponse au quotidien.

> Axe 1 : sécuriser les abords des collèges
Équiper progressivement tout ou partie des collèges de dispositifs de vidéoprotection.

> Axe 2 : sécuriser les interventions des sapeurs-pompiers
Doter les sapeurs-pompiers professionnels de
caméras piétons, de gilets anti-lacération et d'équipements de protection balistique.
Équiper les centres d'incendie et de secours en contrôle d'accès et vidéoprotection.
Équiper les véhicules de films de protection pour les vitrages et de caméras.

> Axe 3 : développer la vidéoprotection dans les communes
Soutenir les investissements des communes ou des EPCI dans la vidéoprotection dans le cadre de la dotation aux communes.

Priorité 3 : RSA & bénévolat, une étape vers l’emploi

Parce qu’être actif et se rendre utile peut permettre de sortir de l’isolement, parce que participer à un projet et mettre ses compétences au service d’une association peut faciliter le retour sur le marché du travail, la collectivité proposera aux bénéficiaires du RSA, de réaliser des heures de bénévolat, identifiées et utiles à la société.

> Axe 1 : mobiliser et fédérer
Mobilier les services du département, les associations et les collectivités pour proposer des missions utiles à la société.

> Axe 2 : construire et expérimenter le programme d'actions 2022
Solliciter le cofinancement du Département dans le cadre du Programme Départemental d'Insertion et du Fonds Social Européen (PDI-FSE).
Expérimenter le dispositif et en mettant en place des critères d'évaluation positifs de la mission bénévole.

> Axe 3 : communiquer et déployer (2023-2028) le dispositif

Rappel : cliquez ci-dessous pour retrouver les actions du 1er volet du plan.

Priorité 4 : la préservation de la ressource naturelle

Préservation de la ressource "forêt" :

Les forêts aindinoises sont une ressource naturelle essentielle pour l’écosystème de notre territoire et la réduction de notre empreinte carbone. Face aux besoins d’adaptation, dans le contexte de changement climatique, des axes d’intervention et des actions précises doivent être identifiés dans le cadre d’une large concertation avec l’ensemble des acteurs pour aller encore plus loin, faciliter la régénération des forêts aindinoises et concentrer les efforts sur les enjeux majeurs.

> Organiser des Assises du bois et de la forêt
A l'attention des professionnels de la filière, les Assises du bois et de la forêt se tiendront le 21 octobre 2021 à Nantua. Les participants tenteront de répondre à trois questions essentielles : Comment concilier production et préservation de la ressource forestière ? Comment le reboisement sert à l’aménagement du territoire à l’heure de la transition énergétique et écologique ? Comment garantir un usage local de la ressource forestière ?

Suite à donner au livre blanc de la filière bois...

Dans la continuité des différents livres blancs de la filière bois, l’organisation d’Assises départementales du bois et de la forêt à l’automne 2021 devra permettre d’engager une large concertation pour arriver en quelques mois (2022) à la mise en place d’actions ciblées ou au renforcement d’actions existantes visant à préserver cette ressource naturelle et soutenir une filière d’excellence essentielle pour l’Ain.

Préservation de la ressource "l'eau" :

> Axe 1 : s'adapter au changement climatique
Désimperméabiliser, revégétaliser, récupérer les eaux de pluie, dans les collèges mais aussi dans les bâtiments départementaux., lors de nouvelle construction ou de réhabilitation. Impulser et soutenir les démarches d'adaptation au changement climatique et de gestion des ressources en eau aindinoises (contrats de rivières et de milieux, Plan Gestion de la Ressource en Eau, Projet Territorial de Gestion de l’Eau de la Dombes etc...).

> Axe 2 : préserver les activités économiques et privilégier le stockage de l'eau
Garantir la pérennité des filières agricoles (création de réserves d’eau, récupération de l’eau des bâtiments agricoles, soutien aux systèmes d’irrigation collectifs qui soulage la ressource en eau...).
Permettre la réutilisation, en zone de montagne, des anciens captages d’eau (vieux réservoirs...) pour l’abreuvement du bétail.
Tester de nouvelles cultures ou pratiques ayant des besoins hydriques moins exigeants, plus adaptées au changement climatique.

> Axe 3 : préserver la ressource en eau et les milieux naturels
Recharger les nappes phréatiques en retrouvant les fonctionnalités des cours d’eau, des zones humides et des haies.
Bonifier les aides en faveur de certains investissements ciblés des Communes et des EPCI, en matière de lutte contre les fuites sur réseaux d’eau potable, visant à limiter les prélèvements sur la ressource.

Rappel : cliquez ci-dessous pour retrouver les actions du 1er volet du plan.

Priorité 5 : "Ambition collégiens"

"Ambition collégiens" pour accompagner la jeunesse aindinoise et l’aider à grandir. Parce que la citoyenneté et les enjeux de la démocratie s’apprennent, des actions concrètes seront mises en place auprès des collégiens pour qu’ils mesurent l’importance de voter, s’engager, se respecter. Un plan de lutte contre le harcèlement au collège est à l'étude.

> Axe 1 : offrir aux collégiens de meilleur conditions d’accueil et d'apprentissage
Concevoir un nouveau plan collège pour les années 2024-2028 : nouvelles constructions, extensions et réhabilitations lourdes pour répondre à l'évolution des effectifs dans les collèges.
Poursuivre le développement des équipements numériques, de maintenance et des travaux d'accessibilité.
Sécuriser des abords des établissement
Sensibiliser et contribuer à l'apprentissage des règles de sécurité sur la route.

> Axe 2 : sensibiliser à la citoyenneté et à la démocratie
Lutter contre le harcèlement scolaire : prévenir, sensibiliser et former.
Favoriser
l’apprentissage des droits et des devoirs civiques : droit de vote, connaissance de l'institution départementale.
Contribuer à la formation de
citoyens respectueux de l’environnement.

> Axe 3 : favoriser l’épanouissement et la réussite des collégiens
Améliorer le développement du réseau de partenaires "Chéquier jeunes"
Favoriser la pratique d'activités physiques et sportives et la découverte des pratiques sportives en moyenne montagne
A
ccompagner les collégiens les plus fragiles.

Rappel : cliquez ci-dessous pour retrouver les actions du 1er volet du plan.

Autres actualités dans le même domaine