Les Assises du Bois et de la Forêt dans l’Ain

Publié le 6 mai 2022 dans Aménagement du territoire biodiversité

Préserver, gérer et valoriser la ressource forestière fait partie des chantiers prioritaires du Département. La forêt est une ressource essentielle pour l’économie, l’écosystème du territoire et la réduction de notre empreinte carbone.

Dans un contexte de changement climatique, l’adaptation des forêts départementales nécessite d’identifier, avec l’ensemble des acteurs de la filière, des axes d’intervention et des actions précises pour répondre aux enjeux prioritaires de la forêt.

Pour cela, l’Ain organise des Assises départementales de la forêt et du bois. Les professionnels de la filière y définissent des actions concrètes pour répondre à cet enjeu majeur...

Les deuxièmes Assises du bois et de la forêt de l'Ain

C’est à Péronnas, le 6 mai 2022, que le Département a organisé les 2es Assises départementales du bois et de la forêt à destination des professionnels du secteur.
Au cœur des discussions : la présentation des premières actions concrètes, définies à la suite des premières Assises d’octobre dernier, qui avaient réuni 120 professionnels de la filière bois à Nantua.

[Vidéos] Retour sur les Assises du 6 mai 2022

[Replay-Mai 2022] Visionnez l'intégralité des 2es Assises départementales du bois et de la forêt de l’Ain

La concertation engagée

Environ 120 professionnels de la filière bois s'étaient donnés rendez-vous en octobre 2021, à Nantua, pour la première édition des Assises départementales du Bois et de la Forêt. Durant cette demi-journée, de nombreux sujets ont été abordés et la qualité des échanges ont permis d'initier la démarche et d'entrer dans une phase de concertation et de construction des propositions.

Ces réunions, tenues sous un format d’ateliers participatifs, avaient pour objectifs de définir de nouvelles actions structurantes pour la filière, tout en maintenant et intensifiant les actions déjà engagées dans le cadre du Livre Blanc de la Forêt (2020-2023).

La réflexion a été menée autour de plusieurs thématiques : la gestion forestière dans le contexte de changement climatique ; la valorisation de la ressource ; le morcellement ; l’emploi et le recrutement ; la communication grand public ; la biodiversité ; le biosourcé ; les réseaux de chaleur et le bois énergie ; la construction bois ; l’innovation dans la filière bois.

Au total, ce sont 149 personnes qui ont pris part à cette phase de concertation, soit 2 680 heures d’implication et de travail.

Les actions : 3 axes de travail

AXE 1 : la filière forêt-bois, une économie au service des enjeux environnementaux et climatiques

  • Action 1 : investir pour la préservation et le développement de la ressource forestière essentielle dans la lutte contre le changement climatique
  • Action 2 : favoriser la transformation et l’utilisation du bois, matériau d’avenir stockant le carbone

AXE 2 : la filière forêt-bois, un lien amont-aval à consolider pour une dynamique territoriale

  • Action 1 : organiser la fabrication en favorisant les circuits courts pour réduire l’empreinte carbone
  • Action 2 : promouvoir la filière pour le maintien et le déploiement des compétences métiers

AXE 3 : La filière forêt-bois : au cœur des enjeux humains et sociétaux

  • Action 1 : partager les connaissances et renforcer la coopération au sein de la filière
  • Action 2 : récompenser les potentiels de la filière et ouvrir des espaces de dialogue avec la population

[Vidéos] Retour sur les Assises du 21 octobre 2021

Témoignages de professionnels de la filière bois

Les chênes de l'Ain : nobles essences convoitées

Jean-Baptiste Menendez, technicien forestier, et Bernard Rodet, adhérent à l'Association syndicale de propriétaires des sylviculteurs Bresse Dombes Revermont et ébéniste à la retraite, se retrouvent sur une parcelle de la forêt de Bény (Ain). Ils nous expliquent la manière dont ils organisent les interventions sylvicoles sur leur territoire pour améliorer la valeur des peuplements et comment ils regroupent les travaux pour les attribuer à des opérateurs extérieurs ou pour les faire réaliser par des salariés de l'association... En effet, le morcellement des parcelles est une véritable problématique. Par exemple, sur le territoire Bresse Dombes Revermont, 94% des propriétaires, soit près de 30 000, possèdent moins de 4 hectares de forêt.

Profession ébéniste : la transmission de la passion

Samuel Romain, ébéniste à Meillonnas (Atelier Les Pois sont Rouges) et Simon, apprenti en reconversion. Samuel fabrique, rénove et transforme un matériau qui se tord, se coupe, s'assemble : le bois. Il travaille le chêne, le frêne, toujours des bois que l'on trouve facilement localement. Découvrez son métier passion.

Scieurs de feuillus : entre embellie et problèmes d'approvisionnement

Patrick Janody fait le point sur les tendances du marché du bois et ses inquiétudes sur son exportation intensive. Il co-dirige la scierie de feuillus LBSA à Viriat (Ain) qui gère 80 employés et une dizaine d'intérimaires et réalise un chiffre d'affaires de 25 M€ (dont 50% à l'exportation par an.

Le scolyte, insecte ravageur, et l'épicéa

L'épicéa en dessous de 1000 mètres d'altitude va disparaître, le sapin, pour survivre, devra impérativement remonter en altitude, là où il fait plus froid... Bruno Pierre, Responsable à l'ONF dans le Haut-Bugey et Alain Lyoudet, technicien forestier au CRPF, nous expliquent comment cet insecte ravageur, appelé scolyte, décime nos forêts. Seule issue à cette crise sanitaire : la coupe rase et la replantation... (Forêts d'Oyonnax et Lalleyriat)

Comment les communes peuvent-elles incorporer des parcelles forestières sans propriétaire identifié ?

Les biens sans maitre : tout savoir sur la manière dont les communes peuvent incorporer des parcelles forestières vacantes dans leur patrimoine communal lorsque le propriétaire n'est pas connu et qu'elles ne sont pas assujetties à la taxe foncière sur les propriétés bâties. François Bozonnet, service agriculture et forêt à la DDT de l'Ain.

Comment garantir un usage local de la ressource en bois ?

Cyrille Ducret, président des exploitants forestiers et des scieurs de l'Ain, donne les grandes lignes du contexte international et national de la filière bois, après la crise sanitaire de 2020. Il a quelques pistes sur la manière dont on pourrait aujourd'hui garantir un usage local de la ressource en bois, il les partage avec nous...

La forêt aindinoise en chiffres

La forêt aindinoise en chiffres 2021

Une filière d'excellence...

- 204 000 ha de forêt

- 2e département de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour la récolte de feuillus
- 1er département d'AURA pour le sciage des feuillus (35%) et des sapins/épicéas (21%)
- 24 scieries qui débitent 350 000 m3 de bois/an

- 53 chaufferies publiques pour 40 MW de puissance

- 40 entreprises spécialisées dans la construction bois et 1350 en lien direct avec la filière. 5500 salariés

- 5 établissements de formation / 370 élèves (54% en apprentissage)

- 1 pôle de compétitivité : Xylofutur

- 1 Maison du bois à Cormaranche-en-Bugey : VisioBois

Jean-Yves FLOCHON, vice-président délégué à l’agriculture, à la préservation de la biodiversité et des ressources et à l’environnement

Jean-Yves Flochon, assises du bois et de la forêt Nantua Ain 21 octobre 2021

En octobre dernier, lors des 1res Assises départementales de la forêt et du bois, j’ai eu l’occasion de rappeler le rôle majeur que nous devons jouer tous ensemble (forestiers, exploitants, scieurs, propriétaires sylvicoles et collectivités) pour répondre aux enjeux climatiques. actuels. Je me réjouis du travail très fructueux mené cet hiver lors de la phase de concertation avec tous les professionnels de la filière. Des actions concrètes ont ainsi pu être définies pour relever, ensemble, les défis d’une gestion durable des ressources forestières de l’Ain.

Jean Deguerry, président du Département de l'Ain

0P5A9457

La préservation de la ressource forestière fait partie de nos cinq chantiers prioritaires. Avec 204 000 hectares de forêt, 1 350 entreprises générant plus de 5 500 emplois, la filière forêt-bois constitue un secteur important de l’économie du département de l’Ain. Face aux besoins d’adaptation liés notamment au changement climatique, j’ai souhaité l’organisation de ces Assises départementales de la forêt et du bois car il y a urgence à agir : la forêt de demain nous donne rendez-vous aujourd’hui ! Il nous faut définir, tous ensemble, de nouvelles actions ciblées, complémentaires à celles de notre Livre Blanc de la forêt 2020-2023 pour répondre aux enjeux prioritaires de la transition écologique et énergétique.

Les partenaires

Etat, Commissariat de Massif du Jura, Direction départementale des Territoires de l’Ain, ADEME, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Haut-Bugey Agglomération, FIBOIS 01 (Fédération Interprofessionnelle du bois), ALEC 01 (Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Ain), SDIS, ONF (Office National des Forêts), CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière), Usylvain (Union des Sylviculteurs de l’Ain), COFORET (Coopérative Forestière), Fransylva AuRA, COFOR 01 (communes forestières de l’Ain), SAFER, GEFSA (Groupement des Exploitants Forestiers et Scieurs de l’Ain), CAP Architecture, CAUE, FCBA (Forêt Bois Cellulose Ameublement), Xylofutur...

Que fait le Département de l'Ain en faveur de la filière ?

Le Département de l’Ain, à travers ses livres blancs, mène une politique forte et ambitieuse afin de  structurer la filière et fédérer l’ensemble des professionnels. Il apporte son soutien à l’investissement auprès des entreprises locales de la filière, riches de savoir-faire et génératrices d’emplois.

Le Département a versé 450 000 € de subventions en investissements aux entreprises de la filière sur les 6 dernières années pour permettre la réalisation de plus de 1 800 000 € d’investissement dans l’Ain.

Sur les 10 dernières années, le Département a apporté 1,5 M€ d’aides pour la plantation représentant un montant total de 3,5 M€ investis par la forêt publique et privée pour la restructuration et le renouvellement des massifs.

Pour en savoir plus...

💬 Votre souhaitez des infos...

Département de l'Ain - Direction de la Communication

Sur place
4 avenue du Champ de foire
01000 Bourg-en-Bresse

 

Par téléphone
04 74 32 32 16

En ligne
Email : communication@ain.fr

Ain j'écoute? Posez votre question

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs
Consultez les mentions légales

Autres actualités dans le même domaine