Devenir assistant familial

Mis à jour le 18 mars 2020

Actualité assistants maternels – Covid-19 (Coronavirus)

Actualisé le 18/03/2020 à 09:30

1. Conduite à tenir

Les assistants maternels ne doivent pas accueillir d’enfants malades.

Hygiène : multipliez les « mesures barrière »
  •  se laver soigneusement les mains pendant au moins 20 secondes, à l’eau tiède et au savon, ou les frictionner avec une solution hydroalcoolique, avant et après avoir touché les petits.
  • Il ne faut pas pour autant laver plus souvent les mains des bébés, dont les seuls contacts directs sont les parents et leurs proches.
  • il est préférable de ne pas utiliser de gel hydroalcoolique avec les enfants. Ce produit est trop agressif pour leur peau. Aux plus grands (à partir de deux ans), apprenez à se laver les mains correctement et fréquemment.
  • Évitez de vous toucher le nez, la bouche et les yeux.
  • Ne portez pas à votre bouche la tétine de l’enfant.
  • Vous pouvez changer les vêtements des bébés à leur retour de l’extérieur, en cas de suspicion de contact avec une personne infectée.
  • Désinfectez régulièrement toilettes et lavabos, ainsi que les jouets si plusieurs enfants les partagent (notamment s’ils ont l’âge de les porter à la bouche).
Préservez une distance de sécurité avec autrui
  • Le coronavirus se transmet par voie aérienne, via les postillons (éternuements, toux…), via des contacts rapprochés avec une personne contaminée : même lieu de vie, contact à moins d’un mètre lors d’une toux, d’échanges ou d’éternuement.
  • Lors de l’accueil des familles : éviter de faire rentrer les parents, frères et sœurs dans votre domicile, et respectez au maximum la distance d’un mètre lors des transmissions et des passages d’enfants qui peuvent se faire à la porte.
  • Éviter les lieux fréquentés avec les enfants, ainsi que les personnes présentant des symptômes de grippe ou de rhume, sans oublier les personnes âgées et/ou souffrant d’une fragilité de santé, ce, tant pour sa protection que pour la leur, l'enfant pouvant être porteur de la maladie sans la développer.
  • Les temps collectifs des Relais assistants maternels sont suspendus. Il ne faut pas se regrouper, ne pas côtoyer d’autres assistants maternels accueillant des enfants.
Quels symptômes chez les bébés, et comment réagir ?
  • Les symptômes du coronavirus prennent des formes bénignes chez les enfants.
  • Ils développent souvent de la fatigue, assortie d’une toux et d’une fièvre modérée, relativement similaires à une infection grippale modérée.
  • Le coronavirus circule dans notre région et le bébé a peut-être été en contact avec des cas positifs, on ne peut pas exclure que ses symptômes y soient liés.
  • S’il manifeste des signes d'infection respiratoire : Demander aux parents de contacter par téléphone un médecin (pédiatre si possible) en faisant état des symptômes perçus.
  • A noter : la téléconsultation avec des généralistes et des pédiatres se met progressivement en place sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne.

2. Autorisation exceptionnelle de dépassement de capacité

Dorénavant, en application de l’article D421-17 du Code de l’action sociale et des familles :
« Les assistantes maternelles exerçant à domicile (salariées de particuliers employeurs ou de crèches familiales) sont autorisées à accueillir jusqu’à 6 enfants de moins de trois ans à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Elles informent leurs PMI du recours à cette disposition et des coordonnées ».
Les assistants maternels souhaitant mobiliser cette possibilité appellent le 30.01 ou le Centre départemental de la solidarité dont ils dépendent qui leur indiquera la démarche à suivre.

3. Maintien ou non du salaire, mesure de chômage partiel...

Pour les questions relevant de la relation employé-employeur , votre interlocuteur est l'antenne Rhône-Alpes de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte)  : http://auvergne-rhone-alpes.direccte.gouv.fr/Ain

4. Les recommandations face aux principales questions

Afin de répondre aux principales interrogations des assistants maternels, Christelle Dubos, secrétaire d'Etat auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé fait le point :

Les assistantes maternelles peuvent elles continuer à exercer ?
" Les assistantes maternelles travaillant seules ou dans des MAM accueillant moins de 10 enfants peuvent continuer d'exercer. Sur la base des avis médicaux, il n’y a pas de danger à continuer d’exercer ".

Une assistante maternelle peut-elle refuser d'accueillir un enfant malade ou dont l'un des parents et malade ?
" Oui. J'en appelle au civisme de chaque parent : on ne dépose pas son enfant si l'on a un cas détecté chez soi ".

Les assistantes maternelles doivent-elles accueillir en priorité les enfants de personnels mobilisés ?
" Les assistantes maternelles mènent leur activité de façon habituelle. Si elles ont des disponibilités, il faut les mettre à disposition du personnel mobilisé ".

Combien d'enfants peuvent accueillir les assistantes maternelles ?
" Nous augmentons à 6 le nombre max d'enfants de - de 3 ans qui peuvent être accueillis. C'est une disposition dérogatoire qui existe déjà MAIS les assistantes maternelles restent seules décisionnaires ".

Que faire si en tant qu'assistante maternelle, mon enfant est malade / je suis malade ?
" Cessez votre activité pour prendre soin de vous / de votre enfant. Le droit commun s’applique et vous avez droit à un arrêt de travail ".

Comment faire si je ne peux plus exercer (plus d'enfants accueillis / MAM fermée) ?
" Le Gouvernement met en place dans les meilleurs délais un régime d'activité partielle qui vous sera destiné si votre activité subit une trop forte baisse ".

> A lire : Coronavirus : les mesures pour éviter la propagation du virus

Un assistant familial accueille, à son domicile, moyennant rémunération et de façon permanente, des enfants qui lui sont confiés.

Son activité s’insère dans un dispositif de protection de l’enfance. L’âge des enfants accueillis varie, de la naissance à 21 ans. Les placements peuvent durer de 1 jour à plusieurs années.

Il est recruté par le Département ou par d’autres employeurs. Il est détenteur d'un agrément.

L'accueil d'enfants placés nécessite l'adhésion de toute la famille.

Qui peut devenir assistant familial ?

Toute personne majeure, résidant dans le département désirant exercer la profession d'assistant familial, quel que soit son statut familial.

Toutefois, les personnes ressortissantes d'un pays non membre de l'union européenne ou de l'espace économique européen doivent détenir un titre de séjour autorisant l'exercice d'une activité professionnelle.

 

Quelles sont les conditions pour être assistant familial ?

  • Obtenir un agrément délivré par le Département
  • Maitriser le français oral
  • Impliquer toute la famille dans le projet et dans ce choix de vie
  • Etre disponible 24 h / 24 et 7 jours / 7
  • Disposer d’un logement adapté et sécurisé
  • Présenter des capacités éducatives
  • Savoir se positionner sans jugement face aux problématiques familiales des enfants accueillis
  • Pouvoir être en lien avec les parents des enfants, dans le respect de leur place
  • Accepter de suivre une formation obligatoire dans les premières années d'exercice

Compétences / qualités requises :

  • Aucun diplôme spécifique n’est demandé.
  • Posséder de réelles aptitudes éducatives.
  • Ce métier peut également convenir à des professionnels de l’enfance ou de la santé qui souhaiteraient se reconvertir et travailler à domicile.

Comment devenir assistant familial ?

  • Faire une demande écrite à l'adresse suivante :

Monsieur le Président du Conseil départemental de l'Ain
Direction Général de la solidarité
Cellule Accueillants Familiaux
13 avenue de la Victoire - BP 50415
01012 Bourg-en-Bresse Cedex

  • Assister à une réunion d’information sur le métier
  • Confirmer votre demande d’agrément, vous recevrez un dossier à compléter
  • Accepter les entretiens d’évaluation et la visite de votre logement

L'agrément d'assistant familial

Indispensable pour exercer le métier, il est délivré par le conseil départemental. Il a une valeur nationale, sous réserve de la

La demande d'agrément déclenche une enquête au cours de laquelle le candidat rencontre un travailleur social et éventuellement un psychologue. Son conjoint, le cas échéant, est rencontré, ainsi que toutes les personnes qui vivent au foyer.

Le logement doit être conforme aux critères d'agrément. Le candidat doit disposer d'une chambre d'accueil différenciée de celle de ses propres enfants.

Il est délivré pour cinq ans, période pendant laquelle vous serez obligé de faire une formation, condition incontournable pour renouveler votre agrément.

 

Où s'informer ? Qui contacter ?

Domaine enfance-adoption - Cellule en charge du suivi du métier des assistants familiaux

 

Sur place ou par correspondance
13 avenue de la Victoire
B.P. 50415
01012 Bourg-en-Bresse Cedex
Comment s'y rendre - Google Maps

Par téléphone
04 74 32 32 83 ou 04 69 19 10 30

 

En ligne
Email : cellule-metier-assistant-familial@ain.fr

Ain j'écoute :

Une confirmation vous sera envoyée à cette adresse.
Connaître votre adresse nous permettra de personnaliser la réponse à votre question.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin

  • Devenir assistant maternel

    Connaître les conditions et les démarches pour en faire la demande auprès des services du département afin de concrétiser votre projet professionnel.

  • Espace emploi

    Accéder à l'espace emploi pour consulter la liste des postes à pouvoir.

  • Accueil et placement des mineurs et jeunes majeurs

    Découvrez les mesures du service de l’aide sociale à l’enfance permettant un placement adapté à la situation d'un mineur ou d'un jeune majeur.