Aides pour adapter son logement au vieillissement ou au handicap

Mis à jour le 4 octobre 2022

Votre envie, c’est de rester vivre chez vous le plus longtemps possible. Comme vous avancez en âge, votre logement a lui besoin d'être adapté afin de pouvoir rester à votre domicile le plus longtemps possible et en sécurité.

Vous souhaitez donc faire des travaux d'adaptation de votre salle de bain, votre chambre, votre escalier ou encore ses accès...

Sous certaines conditions, le Département de l'Ain vous accompagne dans vos démarches de :

  • Conseils (des permanences locales sont mises en place) ;
  • Diagnostic technique (adaptation et amélioration énergétique) ;
  • Aide au montage du dossier de demande de subventions ;
  • Vérification des devis obtenus puis de la conformité des travaux…

Quelles sont les conditions ?

Les 3 conditions pour bénéficier d'une aide financière à la réalisation des travaux sont : 

  1. Avoir 60 ans ou plus
  2. être bénéficiaire de l’APA ou être reconnue en GIR de 1 à 6
  3. sous conditions de ressources

 

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 15 262 € 19 565 €
2 22 320 € 28 614 €
3 26 844 € 34 411 €
4 31 359 € 40 201 €
5 35 894 € 46 015 €
Par personne supplémentaire 4 526 € 5 797 €

Ces montants sont des "revenus fiscaux de référence" indiqués sur votre feuille d’impôts.
Pour une demande d'aide déposée en 2022, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l'année 2021.

Quelles sont les solutions d’aménagements et de travaux ?

Voici des solutions d’aménagements et de travaux portant essentiellement sur l’accessibilité des accès au logement ainsi qu'à l'aménagement intérieur  :

La cuisine : Simplifier les gestes quotidiens

CUISINE
Adapter sa cuisine à sa condition physique, que l’on soit âgé, en situation de handicap, mal voyant, ou tout simplement en mobilité réduite, constitue l’une des clés du bien vivre chez soi.

Parce qu’on y manipule intensément vaisselle, ustensiles, appareils électroménagers et ingrédients alimentaires, parce qu’on y coupe, lave, cuit, surveille et range, c’est la pièce la plus technique et la plus utilisée de la maison.

La cuisine est à la croisée de la vie familiale et d’une vie culturelle beaucoup plus large, faite de traditions, de rythmes et de savoir-faire. Les heures qu’on y passe chaque jour et la nourriture qu’on y prépare auront une incidence durable sur la santé et le bien-être, mais aussi sur notre intégration sociale.

Arrivé à la retraite, il est tentant d’y consacrer plus d’argent, d’y recevoir davantage d’amis et de famille. Puis au fur et à mesure des années le rythme peut faiblir : préparer les repas devient davantage une contrainte plutôt qu’un plaisir, surtout s’il faut désormais vivre seul chez soi.

Comment aménager sa cuisine ?

Faciliter le travail, en évitant la fatigue musculaire et en optimisant les quelques meubles qui sont vraiment nécessaires :

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation d'une cuisine

  1. Faire attention à la hauteur de la pose du plan de travail et des meubles hauts
  2. Privilégier des poignées situées en bas de porte
    pour les placards en hauteur
  3. Préférer des tiroirs plutôt que des placards
    pour un accès simplifié
  4. Laisser les objets lourds ou utilisés quotidiennement
    à portée de main !

LE TRI DES DÉCHETS

Lorsqu’on refait ou qu’on adapte sa cuisine, on en profite pour créer un espace dédié aux déchets avec une poubelle pour chaque fonction: papier, verre, plastique, autres emballages (aluminium, etc.) et « le reste » !

La salle de bain : Sécuriser vos déplacements

Salle de douche ou de bain sont à la fois des espaces de soin, de propreté et de santé.

Les personnes âgées et handicapées sont particulièrement sensibles à ces lieux car prendre soin de son corps est un moteur essentiel de la vie, à tous les âges, et une salle de bains bien conçue et agréable contribue largement au sentiment de bien-être.

Une salle d’eau adaptée renforce l’impression de contrôle et de sécurité, sachant que c’est un lieu où peuvent avoir lieu des glissades, et parfois des brûlures. Une belle salle de bains aide tout simplement à se sentir bien.

Regarder cet espace avec un oeil neuf est essentiel, autant d’un point de vue fonctionnel, sécuritaire qu’esthétique.

Il ne faut pas hésiter à tout refaire si c’est nécessaire, en gardant à l’esprit que son domicile n’est pas une chambre d’hôpital, et que le plaisir compte autant que l’hygiène.

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation d'une salle de bain

  1. Prévoir un receveur de douche, à faible glissance et extra plat
  2. Installer des équipements de douche adaptés :
    - Siège de douche de taille adaptée, à faible glissance, avec pieds de renfort au sol réglables, installé face à la longueur de la douche ;
    - Barres d’appuis contrastées à l’entrée de la douche et sous le mitigeur ;
    - Mitigeur ergonomique (avec ailettes ou picots)
  3. Adapter les parois de douche, avec une largeur d’accès suffisante, un accès simplifié (porte coulissantes, battantes...) ou espace douche ouvert
  4. Privilégier la pose d’un lavabo suspendu ou sur console,
    avec mitigeur de lavabo et miroir inclinable (possibilité d’installer un siège sur roulettes) !

UNE VENTILATION PERFORMANTE

Ventilez la pièce avec un système adéquat, par exemple une VMC (Ventilation mécanique contrôlée), voire en s’équipant d’un déshumidificateur, après avoir systématiquement vérifié que les zones d’eau sont bien étanches !

La chambre : se repérer de façon efficace

De jour comme de nuit, la chambre est le théâtre de nombreux passages dans votre journée.

Des aménagements simples vous permettent d’assurer vos déplacements : 

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation d'une salle de bain

  1. Prévoir un chemin lumineux automatique, afin de pouvoir vous déplacer dans votre chambre avec une bonne visibilité ;
  2. Bannir les interrupteurs difficiles à trouver qui obligent à tâtonner dans le noir en les plaçant à une hauteur accessible ;
  3. Au niveau du mobilier, bien choisir la hauteur de votre lit pour des couchers et levers sans difficultés !

Les WC : faciliter les accès à l'autonomie

L’aménagement de toilettes pour les personnes à mobilité réduite passe par plusieurs équipements :
tous ces matériels rendent l’accès aux toilettes plus sécurisant tout en permettant de préserver votre intimité.

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation des WC

  1. Prévoir un WC rehaussé ou suspendu pour une assise surélevée, permettant aux pieds en contact avec le sol ;
  2. Installer une barre d’appui sur un côté de l’assise : barre coudée à 135° ou relevable avec pied de renfort au sol ;
  3. Privilégier une porte battante (ouverture sur l’extérieur) ou une porte coulissante !

Les accès : Rester en lien avec l'extérieur

L’accessibilité et les déplacements peuvent aussi nécessiter des travaux d’aménagement importants sur l’extérieur du logement, afin de de permettre l’indépendance des personnes.

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation des accès à votre logement

Illustration des solutions d’aménagements et de travaux d'adaptation des accès à votre logement

  1. Stabiliser le sol pour accéder à l’entrée de l’habitation, avec une rampe d’accès et un sol non meuble ; prévoir une boîte aux lettres et un visiophone à une hauteur accessible.
  2. Pour les escaliers, les éclairer correctement et rajouter une (ou deux) main(s) courante(s) ;le cas échéant prévoir un monte escalier (siège monte-escalier, plate forme élévatrice...)
  3. Automatisation des portes (garage et/ou accès piéton) !

Quelles sont les aides financières ?

Si vous êtes éligible (dispositif sous condition de ressources), vous bénéficiez d'une aide financière qui dépend de vos ressources et des travaux à réaliser.

  • Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" : 50 % du montant total des travaux subventionnables HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum.
  • Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" : 35 % du montant total des travaux subventionnables HT. L’aide de l’Anah est de 7 000 € maximum.

Des aides complémentaires du Département de l’Ain et des intercommunalités (communauté de communes ou communauté d’agglomération) sont mobilisables selon votre lieu d’habitation.

Où s'informer ? Qui contacter pour être accompagné dans vos démarches ?

Direction Cohésion et Développement Social - Service logement

Sur place ou par correspondance
13, Avenue de la Victoire – BP 50415
01012 Bourg-en-Bresse Cedex
Comment s'y rendre ? Accéder à Google Maps

 

Horaires d'ouverture
lun 8:30 - 11:00 et 13:30 - 16:30
Jeu 8:30 - 11:00 et 13:30 - 16:30

 

Par téléphone
04 74 32 32 60

 

En ligne
Par Email : Sel.anah@ain.fr

Ain j"écoute ? Posez votre question

Une confirmation vous sera envoyée à cette adresse.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin