Que fait le Département pour l’enfance et la famille ?

Mis à jour le 22 juin 2022
Entretien prénatal Plan enfance 01 2021 2024 Ain

Accompagnement des jeunes parents, soutien aux familles et dans les relations parents-enfants, agrément et suivi des assistants maternels et familiaux, protection des enfants en danger, adoption… Le Département de l’Ain mène une politique volontariste en faveur des familles aindinoises. Avec le « Plan Enfance 01 », adopté en septembre 2021, le Département fait de la prévention, un axe fort de sa politique pour les trois prochaines années.

Avec 7 000 naissances par an, le Département de l’Ain a fait de la question familiale et, plus particulièrement de sa politique enfance, un sujet central. Le Plan Enfance 01, de la grossesse à 21 ans, constitue sa feuille de route opérationnelle, avec 40 actions concrètes, pour les trois prochaines années.

Les 7 objectifs du plan enfance 01, de la grossesse à 21 ans

1 - Affirmer un soutien à toutes les familles par une action la plus précoce possible.

La volonté du Département est de favoriser des actions de prévention primaire pour soutenir toutes les familles dans leurs compétences éducatives.

⇢ Accompagnement sur la période périnatale avec l’intervention au domicile des Techniciennes de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF) « Premiers pas »

2 - Soutenir les parents en renforçant, enrichissant et diversifiant les mesures à domicile.

Épauler les parents dans leur vie quotidienne est la manière la plus efficace de prendre soin d’un enfant. Le Département poursuit son engagement à soutenir toutes les parentalités.

⇢ Recrutement de 9 professionnels en charge du développement d’actions éducatives préventives (AEP) auprès des familles.

3 - Adapter l’offre pour répondre aux besoins et aux attentes nouvelles des enfants et des familles

Parmi la diversité des situations, certaines familles sont exposées à une double vulnérabilité : les enfants ont à faire face à la fois à des carences éducatives et à une situation de handicap ou de troubles psychiatriques. La prévalence du handicap chez les enfants confiés est proche de 20% (source : donnée nationale). Des réponses opérationnelles sont apportées pour répondre à ces problématiques.

⇢ Création d’une structure pour les enfants confiés en situation de handicap et d’une équipe mobile.

4 - Porter une nouvelle conception de la protection de l’enfance et soutenir l’innovation

La protection de l’enfance s’est bâtie autour de la nécessité de protéger certains enfants confiés, en situation de danger par leur famille ou par leur comportement. Des actions du plan enfance sont centrées sur le développement de nouveaux outils et de nouvelles pratiques innovantes visant à répondre aux besoins fondamentaux des enfants.

⇢ Développement du parrainage.

5 - Faire des enfants confiés durablement des adultes responsables, épanouis et insérés.

Pour amener ces enfants à être des jeunes responsables et intégrés dans le monde du travail et dans la société, il convient de garantir une continuité d’accompagnement tout au long du parcours en évitant les ruptures.

⇢ Mise en place d’un foyer de semi-autonomie pour des adolescents confiés de 16 à 18 ans.

6 - Soutenir, valoriser et accompagner les professionnels dont les assistants familiaux

La complexification des situations, la dégradation du contexte familial et éducatif, l’accroissement des tensions sociales rendent l’exercice des missions par les professionnels de la protection de l’enfance plus difficile. Le Département devra rechercher des conditions sécurisantes d’exercice de leurs missions, notamment en ajustant l’offre d’accompagnement et de formation.

⇢ Développement d’un poste de chargé de projet assistants familiaux visant à conforter leur place et leurs conditions d'exercice.

7 - Structurer le pilotage, évaluer, mieux contrôler, assurer la transversalité

Le Département, en lien avec ses partenaires, doit pouvoir interroger en permanence l’adéquation de l’offre aux besoins de la population aindinoise et travailler davantage dans une logique de transversalité.

⇢ Renforcement de l’observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE).

Le Plan Enfance 01 en actions...

Conscient des tensions que connaissent les dispositifs actuels en faveur de l’enfance, et en raison de la forte croissance démographique, le Département a souhaité aller au-delà de ce seul cadre national. Avec son Plan Enfance 01, adopté en septembre 2021, il marque sa volonté de mener une politique volontariste en faveur de toutes les familles aindinoises.

Dans le cadre de la « Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance », le Département a donc candidaté à un appel à projets et a été retenu pour engager un conventionnement avec l’État pour la période 2021-2022, dans le but de mettre en œuvre des actions visant à améliorer la situation des enfants protégés et à protéger.

Un budget de 8,2 M€ dont la moitié financée par l’ARS, l’État et l’Assurance Maladie

Doté d’un budget de 8,2 M€, dont la moitié est financée par l’ARS, l’État et l’Assurance Maladie, le Plan Enfance 01, à la fois préventif et protecteur, permettra la mise en œuvre d’un ensemble d’actions innovantes et expérimentales pour répondre aux besoins des enfants et des familles.

Hélène Bertrand Maréchal Conseillère Départementale de l'Ain Élue du Canton de Bourg en Bresse 1

Hélène Bertrand-Maréchal, vice-présidente déléguée à l'enfance et à la famille.

" Le Département, collectivité de proximité, a la responsabilité des familles, de la protection maternelle et infantile et de la protection de l’enfance. Les enfants étant notre avenir, ils constituent un enjeu majeur pour le Département qui les place donc au cœur de son action.
Nous faisons de la prévention un axe fort, nous devons donc être présents auprès des femmes enceintes, auprès des enfants qui nous sont confiés mais aussi auprès des jeunes majeurs. Avec notre plan Enfance 01, nous mobilisons des moyens financiers et humains importants. Notre volonté est de permettre la réalisation d’un ensemble d’actions innovantes et expérimentales qui répondront aux besoins des enfants et des familles, et dont il s’agira d’évaluer la mise en œuvre pour adapter, le cas échéant, notre plan."

Enfance et famille : les dispositifs

La protection maternelle et infantile

Les assistants maternels et familiaux

La protection de l'enfance

L'adoption

Enfance et famille : les lieux d'accueil du public

Nous contacter

Direction Générale de la solidarité - Direction Enfance Famille

 

Sur place ou par correspondance
13, avenue de la Victoire
BP 50415
01012 Bourg-en-Bresse Cedex
Comment s'y rendre ? Google Maps

 

Par téléphone
04 69 19 10 34

 

En ligne
Ain j'écoute ? Posez votre question

Une confirmation vous sera envoyée à cette adresse.
Connaître votre adresse nous permettra de personnaliser la réponse à votre question.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin