La RTS de retour dans le Pays de Gex et le bassin bellegardien

Publié le 28 février 2020 dans Aménagement du territoire Collectivités
Les châines de la RTS vont faire leur retour dans le pays de Gex et le bassin bellegardien

Bonne nouvelle pour les habitants du Pays de Gex et du bassin bellegardien : les chaînes de la Radio Télévision Suisse (RTS) émettront de nouveau avant la 31 mars sur le territoire. Ce retour, pour une durée expérimentale de trois ans, a été rendu possible par la mobilisation du GLCT Grand Genève, dont le Département de l’Ain est un acteur.

Cohésion du territoire

Suite à la cessation d’émission de la Radio Télévision Suisse par TNT (Télévision numérique terrestre), le Pays de Gex et le bassin bellegardien étaient privés de ses programmes depuis le 3 juin 2019. Durant huit mois, le Forum d’agglomération et le Groupement de coopération transfrontalière (GLCT) Grand Genève, dont fait parti le Département de l'Ain, ont planché pour étudier les faisabilités techniques, juridiques et financières d’un retour du signal sur l’ensemble du bassin de vie transfrontalier. Afin de définir la solution la plus optimale possible, cette concertation a été menée avec différents acteurs : Léman Bleu, les services de la RTS, des opérateurs techniques et des membres du Forum d’agglomération.

Un retour expérimental

Une solution partenariale a été mise en place et sera expérimentée durant trois ans. Elle implique l’utilisation des émetteurs du Salève et de la Dôle. Ainsi, techniquement, le système d’antenne est repris à l’identique. Les habitants du Pays de Gex et le bassin bellegardien n’auront, ainsi, qu’à faire une recherche de chaîne pour retrouver les programmes RTS1 et RTS2 sur leur récepteur TV ou box TNT. Une participation financière exceptionnelle de 95 000 CHF par an, sur trois ans, a été votée par le GLCT Grand Genève. Elle doit permettre la reprise du signal avant de trouver un modèle économique plus pérenne.

Les chaînes RTS1 et RTS2 étant désormais diffusées en haute définition (HD), avec télétexte et sous-titrage, les récepteurs devront être compatibles avec la forme actuelle DVBT-2.

Reprise avant le 31 mars

Côté suisse, l’office fédéral de la communication (OFCOM) a donné son accord pour la concession relative aux deux émetteurs. C’est donc au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), côté français, qu’l revient de déterminer la date précise de retour du signal. Les chaînes devraient, dans tous les cas, émettre de nouveau d’ici le 31 mars 2020.

Nous contacter

Direction de la Communication 
4 avenue du Champ de foire
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 32 32 16
communication@ain.fr

La réponse à votre message vous sera transmise cette l'adresse e-mail.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Autres actualités dans le même domaine