La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Mis à jour le 13 novembre 2019

La prestation de compensation est destinée à couvrir les surcoûts de toute nature liés au handicap dans la vie quotidienne, qu’il s’agisse d’aides humaines, d’aides techniques ou encore d’aménagement du logement, du véhicule, d’éventuels surcoûts résultant du transport, de charges spécifiques et exceptionnelles ainsi que d’aides animalières.

La PCH permet de contribuer aux frais de compensation du handicap, pour les personnes dont le handicap entraîne durablement, avant leurs 60 ans ou alors qu’elles sont toujours en cours d’activité professionnelle, une situation de dépendance dans un ou plusieurs actes essentiels de la vie quotidienne.

La PCH peut prendre en compte les 5 éléments suivants, selon évaluation des besoins :

1 - Aide humaine :

  • Les interventions d’auxiliaires de vie ou d’un aidant familial pour l’aide directe à la personne (toilette, transferts, surveillance régulière, aide à la communication…).
  • L’aide-ménagère et l’aide à la parentalité ne sont pas financées par la PCH.
  • Le montant de l’aide dépend de la nature de l’intervenant et du nombre d’heures fixé par le plan d’aide après évaluation à domicile.

2 - Aides techniques :

  • fauteuil roulant et accessoires, prothèses...sur prescription médicale.
  • Le montant de la PCH est fixé nationalement par référence à la LPPR (liste des produits et prestations remboursables par l'assurance maladie), dans la limite d’un plafond de 3960€ sur 3 ans (possibilité de déplafonnement pour quelques catégories de fauteuils roulants électriques), et selon l’intervention de l'assurance maladie et de la complémentaire santé.

3 - Aides à l'aménagement :

  • Aménagement du logement : Le taux de prise en charge des dépenses d’adaptation du logement est de 100% des 1500 premiers euros et de 50% au-delà de 1500 €, dans la limite du plafond de 10000€ sur une période de 10 ans.
    En cas d’impossibilité d’aménager le logement, l’aide au déménagement vers un logement aux normes peut atteindre 3000€.
  • Aménagement du véhicule : aide de 100% des 1500 premiers euros puis 75% au-delà dans la limite de 5000€ sur 5 ans, hors coût d’achat du véhicule.
  • surcoût des transports (fournir au moins 2 devis): 0,5€ du km ou 75% du surcoût selon la nature du surcoût, dans la limite du plafond sur 5 ans de 5.000 ou 12.000€, selon le cas.

4 - Frais spécifiques ou exceptionnels liés au handicap :

  • Frais spécifiques : 75% du surcoût dans la limite de 100€/mois – ex : protections d’hygiène
  • Frais exceptionnels : 75% du surcoût dans la limite de 1800€ sur une période de 3 ans – ex : surcoût du départ en séjour de vacances adapté, formation des aidants…) .

5 - Aides animalières

  • frais d’entretien du chien d’assistance éduqué par un organisme agréé dans la limite de 3000€ sur 5 ans.

La PCH n’est pas cumulable avec l’Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP) ni avec l’Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA), ni avec le complément d’allocation d'éducation de l'enfant handicapé (complément d’AEEH – sauf élément 3 de la PCH seul).
Pour les bénéficiaires de la Majoration Tierce Personne (liée à la pension d’invalidité de 3ème catégorie de l'assurance maladie), son montant est déduit des aides humaines de la PCH.
Les frais engagés avant le mois de réception de la demande de PCH à la MDPH ne sont pas pris en compte.

Qui sont les bénéficiaires de la PCH ?

Si vous avez 60 ans ou  plus, vous ne pouvez plus bénéficier de la PCH, sauf si vous remplissez l'une des 2 conditions suivantes :

  • Vous remplissiez les conditions d'attribution, avant vos 60 ans : cependant, vous devez faire la demande avant vos 75 ans,
  • Vous exercez une activité professionnelle après 60 ans et votre handicap répond aux critères d’attribution de la prestation.

A partir de 60 ans, si vous êtes bénéficiaire de la PCH, vous pouvez  prétendre à  l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), (consultez les conditions d'attribution de l'APA).

Comment demander la PCH ?

La demande de PCH (ou son renouvellement 6 mois avant la fin du droit) se fait au moyen formulaire de demande de prestations  suivant :

Le dossier doit être envoyé à la MDPH.

  • Elle doit être déposée par la personne elle même ou son représentant légal.
  • Elle est valable dans toute la France.

Sur place
13 avenue de la Victoire
CS 50415
01000 Bourg-en-Bresse
Comment s'y rendre ? Google Maps

 

Par Correspondance
13 avenue de la Victoire
CS 50415
01000 Bourg-en-Bresse

 

Horaires d'ouverture
Du lundi au jeudi : 9:00 à 12:00 - 14:00 à 17:00
Vendredi : 9:00 à 12:00 - 14:00 à 16:30

 

Accueil au public sans Rendez-vous
Du lundi au jeudi : 14:00 à 17:00
Vendredi : 14:00 à 16:30

 


Par téléphone : Numéro gratuit

0 800 888 444 (numéro gratuit)

 

En ligne
Email : mdph@ain.fr
Site internet : www.dossiermdph.ain.fr  pour suivre son dossier en ligne

logo acceo - accueil et service téléphonique pour les personnes sourdes et malentendantes
Accueil et service téléphonique pour les personnes sourdes et malentendantes :
Site internet : www.acce-o.fr/mdph_ain


 

Satisfait de votre MDPH ? Donnez votre avis en ligne !

 

Ce questionnaire ne vous demandera pas votre nom : personne ne saura vous identifier au travers de vos réponses.
Vos réponses serviront à améliorer le fonctionnement de votre MDPH : merci de participer !

Ain j'écoute ? Posez votre question

Une confirmation vous sera envoyée à cette adresse.
Connaître votre adresse nous permettra de personnaliser la réponse à votre question.
Vos nom et prénom sont facultatifs

Pour aller plus loin